Martín de Ursúa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin de Ursúa y Arizmendi, né à Arizkun en 1653, mort aux Philippines le 4 février 1715, est un conquistador basque-espagnol[1],[2], premier comte de Lizarraga, gouverneur intérimaire du Yucatan, il a travaillé à l'ouverture de la route depuis sa province jusqu'au Guatemala. Il termina également la pacification de Petén au nord du Guatémala en 1697.

Quelques années plus tard il fut nommé gouverneur et capitaine général des Philippines et président de son Audience royale, poste qu'il occupa entre le 25 aout 1709 et le jour de son décès, le 4 février 1715.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Basques in the Philippines, Marciano R. De Borja, University of Nevada Press, 2005, 183 pages, p. 144
  2. Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque II : Évolution politique et institutionnelle du XVIe au XVIIIe siècle, t. 2, Donostia / Bayonne, Elkarlanean, , 357 p. (ISBN 848331505X et 9788483315057, OCLC 313744223), p. 80

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Francisco de Elorza Y Rada, A narrative of the conquest of the province of the Ytzas in New Spain : performed by ... Martin de Ursua y Arizmendi / and described by ... Francisco de Elorza y Rada (traduit par Philip Ainsworth Means), Les Éditions Genet, Paris, 1930