Marsupium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la zoologie
Cet article est une ébauche concernant la zoologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le marsupium (ou encore "poche marsupiale" voire "mastothèque") est un repli abdominal d'épithélium (peau ou cuticule) et de muscles qui forment une poche, espace protégé où la femelle incube sa progéniture.


Chez les mammifères[modifier | modifier le code]

Larve de kangourou tétant un mamelon.
Crevette portant un œuf dans son marsupium.

Chez la plupart des espèces qui présentent un marsupium, seule la femelle possède cette poche, hormis de rares exceptions comme les mâles d'Opossum aquatique ou de Thylacine.

La poche marsupiale contient par ailleurs les mamelles, vers lesquelles les larves marsupiales vont migrer puis s'aboucher pour se nourrir et continuer leur développement. Ils resteront ainsi jusqu'à atteindre le stade juvénile -- les membres étant enfin formés et fonctionnels, ils font leurs premiers pas hors du marsupium.

Chez les arthropodes[modifier | modifier le code]

Chez les isopodes comme le bathynome géant (un crustacé), la femelle imago présente une poche incubatrice appelée marsupium, située entre les pattes, dans laquelle elle couve ses œufs jusqu'à éclosion[1].

Un cloporte femelle maintient les œufs fertilisés en dessous de son corps dans une poche incubatrice appelée marsupium.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Jeune kangourou dans le marsupium de sa mère.