Marsupilami (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marsupilami (homonymie).
Marsupilami
Série
Les tomes 0 à 25 de la série.
Les tomes 0 à 25 de la série.

Auteur André Franquin
Scénario Greg
Yann
Xavier Fauche et Éric Adam
Dugomier
Stéphane Colman
Dessin Batem, Stéphane Colman pour les fonds de certains albums
Genre(s) animalier

Personnages principaux Marsupilami (Marsupilamus Fantasii)
Lieu de l’action Palombie

Autres titres Marsupilami
Éditeur Marsu Productions
Nb. d’albums 30

Adaptations Série animée française
Série animée australo-canadienne

Marsupilami est une bande dessinée mettant en scène l'animal fantastique du même nom (distincte des histoires de Spirou et Fantasio dans lesquelles le marsupilami peut occuper une place importante). Elle est éditée par Marsu Productions et dessinée par Batem[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Marsupilami.

Le Marsupilami est un animal à mi-chemin entre le singe et le guépard, vivant en Palombie avec toute sa famille. D'un naturel très sentimental, il aide, grâce à sa queue, les personnes (et animaux) en mauvaise passe, le plus souvent victimes d'injustice, quand il ne se sauve pas lui-même de ses propres prédateurs que sont principalement les humains et les jaguars…

Historique[modifier | modifier le code]

Naissance et progression sous Franquin (1987-1996)[modifier | modifier le code]

La série est initiée en 1987 par Franquin, sous l'impulsion de Jean-François Moyersoen, un entrepreneur qui adore son œuvre. L'auteur lui vend les droits du personnage afin qu'il soit exploité dans sa propre série, dans sa maison d'édition intitulée Marsu Productions.

La famille de marsupilamis sauvages, dont Seccotine filme la formation dans Le Nid des marsupilamis, sera au cœur de cette série. Marsupilami est donc bien une série dérivée de Spirou et Fantasio.

Pour l'occasion, Franquin s'associe de nouveau avec Greg qui lui écrit un scénario, tandis qu'il supervise le dessin, assisté d'un jeune dessinateur travaillant dans la société gérant les droits des produits dérivés chez Dupuis, qui prend le pseudonyme de Batem[2]. Greg assurera aussi le scénario du second album, puis Yann sera choisi (par Franquin) pour le remplacer à partir du troisième album[3]. C'est aussi à partir de cet album que Franquin va prendre du recul par rapport à la série, estimant que Batem, qu'il a formé, est assez mûr pour assurer seul le graphisme. Il va se contenter d'un rôle de metteur en scène, proposant des idées pour le scénario et orchestrant le duo[4].

Pour cette série, il réutilise des personnages créés auparavant pour divers récits, comme Bring M. Backalive, le chasseur de Marsupilami apparu en 1978 dans Gaston et le Marsupilami, un album fait à regret composé de planches inédites et de réédition de courtes histoires parues dans Spirou, des années auparavant[5]. Autre personnage de Franquin réutilisé pour cette série, le clown Noé, introduit dans l'histoire Bravo les Brothers[6].

L'après-Franquin (1996-)[modifier | modifier le code]

En 1996, parait le dixième tome, le premier non supervisé par Franquin, et sans Yann à l'écriture. Sous l'impulsion de l'éditeur[7], la série opère alors un changement : l'intrigue s'éloigne de la forêt de Palombie, théâtre jusque-là quasi unique des précédentes aventures, et met en avant des personnages humains. Le tandem chargé de l'écriture, Éric Adam et Xavier Fauche, ne signera qu'un second album, avant de tirer sa révérence. Batem scénarisera donc lui-même le douzième tome, Trafic à Jollywood, paru en 1998.

Les deux albums suivants, Le Défilé du jaguar, et Un fils en or, parus respectivement en 1999 et 2000, sont des adaptations de la série animée lancée durant la même période, et se caractérisent également par la forte présence de protagonistes humains. Batem continue néanmoins à assurer la continuité graphique de l'œuvre.

Entre 2001 et 2005, Dugomier, co-créateur de Muriel et Boulon, scénarise quatre tomes, dont deux premiers situés dans l'univers du cirque, et composés exclusivement de gags en une planche. Les deux suivants replongent en revanche dans la forêt de Palombie.

À partir de 2006, c'est Stéphane Colman, dessinateur de Billy the Cat, qui s'installe comme scénariste régulier de la série. Sous sa plume, les histoires continuent à renouer avec la jungle palombienne, mais embrassent surtout une tonalité bucolique et écologiste, réminiscence des premiers opus supervisés par Franquin.

Il en enrichit aussi la mythologie, révélant par exemple dans le tome 27, Cœur d'étoile, que le marsupilami adulte mâle de la série est le frère du compagnon de Spirou et Fantasio.

Albums[modifier | modifier le code]

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Marsu Productions : tomes 1 à 27, 0 et hors-série (première édition des tomes 1 à 27 et HS)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le film d'animation long-métrage La Queue du Marsupilami est sorti en juin 1963. Il a été le premier long-métrage de Belvision.

Il existe deux séries animées sur le Marsupilami. La première, Le Marsupilami, est produite en 1993 par les studio Disney. Dans cette série, le Marsupilami parle mais Franquin n'y est pas crédité au générique. La seconde série, Mon ami le Marsupilami, est produite en 2002 par Marathon Animation et compte pour le moment 52 épisodes de 26 minutes. 26 nouveaux épisodes sont en cours de production. Cette série a été diffusée dans de nombreux pays.

Le long-métrage Sur la piste du Marsupilami, mis en scène par Alain Chabat, est tourné dès l'automne 2010[8] et est sorti en avril 2012[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • José-Louis Boquet et Eric Verhoest, Franquin, chronologie d'une œuvre, Marsu Production, , 192 p. (ISBN 978-2-35426-010-1)
  • Michel Béra, Michel Denni, Philippe Mellot et al., DBD, Franquin, DBD (no 2), , 48 p.
  • Numa Sadoul, Et Franquin créa la gaffe : Entretien avec Nuna Sadoul, Bruxelles, Dargaud, , 208 p. (ISBN 2-87178-000-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :