Marsouin (Q119)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marsouin
Image illustrative de l’article Marsouin (Q119)
Type Sous-marin
Classe Requin
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Architecte Léon Roquebert
Chantier naval Arsenal de Brest
Quille posée 4 novembre 1922
Lancement 17 décembre 1924
Armé 7 septembre 1927
Équipage
Équipage 7 officiers
32 officiers mariniers
25 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 78,20 m
Maître-bau 6,80 m
Tirant d'eau 5,10 m
Déplacement 974 tonnes en surface
1 441 tonnes en plongée
Propulsion 2 moteurs Diesel Schneider (2 temps) de 1 450 ch en surface
2 moteurs électriques de 900 ch en plongée
Puissance 2200 ch
Vitesse 16 nœuds en surface
10 nœuds en plongée
Profondeur 200 m
Caractéristiques militaires
Armement 10 tubes lance-torpilles (4 à l'avant, 2 à l'arrière, 2 tourelles orientables doubles)
1 canon de 100 mm modèle 1917
2 mitrailleuses jumelées anti-aériennes Hotchkiss modèle 1929 de 13,2 mm
Carrière
Indicatif Q119

Le Marsouin (Q119) était un sous-marin de la Marine nationale française, qui a servi durant l'entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale, de 1927 à 1944. Le 27 novembre 1942, le sous-marin Marsouin échappe au sabordage de Toulon, rejoint l'Afrique du Nord et combat au côté des alliés.

Conception[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Bourrée, « SOUS-MARIN MARSOUIN », sur Musée de la Résistance en ligne (1940-1945) (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]