Marsden Hartley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hartley.

Marsden Hartley, né le à Lewiston dans le Maine et mort le à Ellsworth, est un peintre et écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marsden Hartley est né à Lewiston, Maine. Il étudie à l'Institut d'Art de Cleveland puis à l'Académie américaine de design de New York. Il étudie la peinture à l'Art Students League of New York avec William Merritt Chase. Il est un grand admirateur d'Albert Pinkham Ryder, auquel il rend fréquemment visite dans son atelier.

Il attire l'attention d'Alfred Stieglitz et s'associe à sa galerie et à son groupe. Il expose pour la première à la 291 Gallery en 1909 puis en 1912. Il appartient à l'avant-garde new-yorkaise et il est lié à Gertrude Stein, Hart Crane, Charles Demuth, Georgia O'Keeffe, Fernand Léger, Ezra Pound, Arnold Ronnebeck et d'autres.

En 1914, Hartley peint le Portrait d'un officier allemand. Il s'agit d'un hommage à Karl von Freyburg, le cousin de son ami Arnold Ronnebcek, un lieutenant allemand dont il était amoureux et qui est mort pendant la Première Guerre mondiale[1].

Marsden Hartley a voyagé à travers les États-Unis et l'Europe au début du nouveau siècle. Il est alors considéré comme un peintre 'moderniste' (modernisme). Il est finalement retourné dans le Maine à la fin de sa vie pour chercher à devenir "le peintre du Maine" en décrivant les paysages et la vie locale de façon authentique. En ce sens, il est membre du mouvement dit 'Régionaliste' américain, un groupe d'artistes qui s'efforçaient de créer un art réellement américain, et non pas inspiré des écoles européennes.

Hartley a également écrit des poèmes, des essais et des nouvelles.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]