Marsassoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marsassoum
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Sédhiou
Département Sédhiou
Maire
Mandat
Alassane Ndiaye
2009-2014
Démographie
Population 6 992 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 12° 49′ 39″ nord, 15° 58′ 50″ ouest
Altitude 33 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Marsassoum

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Marsassoum

Marsassoum (ou Marsasum) est une ville et une commune de Casamance (Sénégal), située sur la rive gauche de la Soungrougrou, un affluent du fleuve Casamance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Marsassoum a été érigée en commune en 1990[1]. Elle est rattachée au département de Sédhiou, devenu région de Sédhiou en 2008. Marsassoum compte aujourd'hui 4 écoles primaires, u n collège et un lycée en devenir. Le lycée a ouvert ses portes en 2007 et compte par conséquent une classe de seconde, une classe de première et une classe de terminale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Marsassoum est située au bord du fleuve Soungrougrou, à 33 km de Bignona, 63 km de Ziguinchor et 53 km de Sédhiou.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, Marsassoum comptait 6 410 habitants, 521 concessions et 685 ménages. Fin 2007, selon les estimations officielles, la population s'élèverait à 6 992 personnes.

Une église et une petite mission catholique sont implantées dans la commune, mais 95 % des habitants sont de confession musulmane[Islam] et 90 % d'origine Mandingues [mandingue]

Économie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Marsassoum vivent essentiellement de l'agriculture, de la pêche et de petits commerces. Pour le moment, un bac permet de traverser le fleuve, mais pour permettre le désenclavement de la localité, les habitants réclament un pont sur le Soungrougrou. Sa construction a été annoncée en 2007[2].

Jumelages et partenariats[modifier | modifier le code]

Depuis 2006 Marsassoum est jumelée avec Ziguinchor.

Personnalités nées à Marsassoum[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 90-1135 du 8 octobre 1990
  2. « Désenclavement de la Casamance : Abdoulaye Baldé annonce un pont de 11 milliards de F.Cfa pour Marsassoum », Le Soleil, 17 août 2007, sur Seneweb [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yankhouba Sané, De Marsassoum à Paris : itinéraire d'un enfant du Sud, L'Harmattan, Paris, 2008, 211 p. (ISBN 9782296058880)

Liens externes[modifier | modifier le code]