Marmoutier (Bas-Rhin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marmoutier

Maursmünster

Marmoutier (Bas-Rhin)
Façade romane de l'abbatiale de Marmoutier.
Blason de Marmoutier Maursmünster
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Saverne
Maire
Mandat
Jean-Claude Weil
2020-2026
Code postal 67440
Code commune 67283
Démographie
Gentilé Maurimonastérien(ne)s [1]
Population
municipale
2 723 hab. (2018 en augmentation de 0,78 % par rapport à 2013)
Densité 194 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 41′ 27″ nord, 7° 22′ 55″ est
Altitude Min. 188 m
Max. 367 m
Superficie 14,07 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Marmoutier
(ville isolée)
Aire d'attraction Strasbourg (partie française)
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saverne
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Marmoutier Maursmünster
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Marmoutier Maursmünster
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marmoutier Maursmünster
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marmoutier Maursmünster

Marmoutier (Maursmünster en allemand prononcé Màschminschter en alsacien ) est une commune française située dans la circonscription administrative du Bas-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Marmoutier est une ville de 2 664 habitants, au nord-ouest de l'Alsace, située entre Saverne et Wasselonne et à un peu plus de 30 kilomètres de Strasbourg.

Elle était jadis sur la ligne de chemin de fer Sélestat-Saverne, jusqu'à la fin du trafic voyageurs Molsheim - Saverne en 1967.

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Sindelsberg ;
  • Biegen.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Marmoutier est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Marmoutier, une unité urbaine monocommunale[5] de 2 726 habitants en 2017, constituant une ville isolée[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française), dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 268 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[8],[9].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (65,5 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (67,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones agricoles hétérogènes (25,6 %), forêts (23,7 %), cultures permanentes (17,4 %), prairies (14,4 %), terres arables (8,1 %), zones urbanisées (7,5 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (3,2 %)[10].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

Marmoutier est un ancien monastère. Ce monastère fut fondé dès 589 par des moines irlandais, saint Colomban en tête.
Après un premier incendie, la reconstruction est entreprise en 724 sous la direction de l'abbé Maur qui lui donne son nom Mauri monasterium, le monastère de Mauri. Les habitants y sont appelés Maurimonastériens en référence à ce nom.

L'église abbatiale fut consacrée en 971 par Erchenbald, évêque de Strasbourg. C'est de cette dernière époque et du XIe siècle que date la magnifique façade que l'on peut encore admirer aujourd'hui.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Adaptation française de Mauersmünster[12], « monastère de Moro ». En outre, selon la linguiste Marie-Thérèse Morlet, le toponyme de Marmoutier se révèle être un nom composé des deux racines latines Majus et Monasteriolum, se traduisant littéralement par : « grand monastère »[13].
Màschmínschter en alsacien. Maursmünster en allemand.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Marmoutier

Les armes de Marmoutier se blasonnent ainsi :
« D'azur au portail d'église romane de trois portes d'argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable, posé sur une terrasse de sinople. »[14].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
<>1849 ? François Schmitt   ...
1877 1879 Joseph Bloch   ...
Les données manquantes sont à compléter.
1893 1914 Dr Joseph Bielski[15]   ...
Les données manquantes sont à compléter.
1946 mars 1977 Robert Schneider UDR puis RPR Conseiller général du canton de Marmoutier (1967 → 1979)
mars 1977 novembre 1994 Jacques Felli UDF Conseiller général du canton de Marmoutier (1979 → 1994)
novembre 1994 En cours
(au 31 mai 2020)
Jean-Claude Weil [16]
Réélu pour le mandat 2020-2026
PS puis DVG Retraité
Conseiller général du canton de Marmoutier (2011 → 2015)
Président de la CC du Pays de Marmoutier (2008 → 2013)
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[17] :

  • total des produits de fonctionnement : 1 238 000 €, soit 434 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 967 000 €, soit 304 € par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 65 000 €, soit 23 € par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 164 000 €, soit 57 € par habitant ;
  • endettement : 38 000 €, soit 10 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 6,59 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 4,17 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 24,12 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 45,11 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 5,89 %.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[19].

En 2018, la commune comptait 2 723 habitants[Note 3], en augmentation de 0,78 % par rapport à 2013 (Bas-Rhin : +2,17 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8291 9902 2252 1382 7352 7432 5552 7392 489
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
2 3582 4232 4582 2372 4062 0881 9611 9151 872
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8481 7791 7811 7811 7861 7871 7321 7041 650
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 6861 7891 9482 0242 2352 4362 6572 6882 737
2017 2018 - - - - - - -
2 7262 723-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Patrimoine religieux

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Autre patrimoine

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Événementiels[modifier | modifier le code]

  • Son Messti : chaque premier dimanche de septembre[53].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/bas-rhin-67
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Marmoutier », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française) », sur insee.fr (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  11. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  12. Ernest Nègre, « Chapitre 3 - La Francisation », dans Ernest Nègre, Toponymie générale de la France: Tome 3, Formations dialectales (suite) et françaises : étymologie de 35 000 noms de lieux, Librairie Droz, , 480 p. (lire en ligne), page 1718.
  13. Marie-Thérèse Morlet, « Noms de lieux en Touraine », dans Marie-Thérèse Morlet et al., Bulletin philologique et historique (jusqu'à 1610) du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Année 1968 : Actes du 93e Congrès des sociétés savantes tenu à Tours, vol. II, Paris, Bibliothèque nationale, , 984 p. (lire en ligne), page 488.
  14. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le ).
  15. Histoire de la Communauté juive de Marmoutier
  16. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  17. « Les comptes de la commune »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. Notice no PA00084783, base Mérimée, ministère français de la Culture Ancienne abbaye bénédictine
  23. Notice no IA67007714, base Mérimée, ministère français de la Culture Abbaye de bénédictins
  24. Notice no IA67007715, base Mérimée, ministère français de la Culture Eglise abbatiale Saint-Etienne
  25. Notice no IM67011811, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue
  26. Notice no PM67001052, base Palissy, ministère français de la Culture orgue presbytère, église paroissiale
  27. Notice no PM67000748, base Palissy, ministère français de la Culture orgue : partie instrumentale de l'orgue
  28. Marmoutier, St-Etienne, : André Silbermann, 1709
  29. Notice no PA00084786, base Mérimée, ministère français de la Culture Eglise de Sindelsberg
  30. Notice no IA67007753, base Mérimée, ministère français de la Culture Couvent de bénédictines Saint-Blaise, actuellement chapelle de pèlerinage
  31. Notice no IA67007724, base Mérimée, ministère français de la Culture Cimetière rue du Général-Leclerc
  32. Notice no IA67007725, base Mérimée, ministère français de la Culture
      • Chapelle Saint-Denis actuellement chapelle de cimetière
  33. Notice no PA00084785, base Mérimée, ministère français de la Culture Cimetière, Chapelle : inscription par arrêté du 7 avril 1975
  34. L'intérieur de la Chapelle Saint-Denis
  35. Grotte de Lourdes
  36. L'histoire de la communauté juive de Marmoutier
  37. Notice no IA67007757, base Mérimée, ministère français de la Culture Cimetière juif
  38. Le cimetière juif
  39. Monument aux morts
  40. Notice no PA67000024, base Mérimée, ministère français de la Culture Ancien Hôtel de Wangen
  41. Musée du patrimoine et du judaïsme alsacien
  42. Notice no IA67007733, base Mérimée, ministère français de la Culture Maison de boucher actuellement musée
  43. Notice no PA00084787, base Mérimée, ministère français de la Culture Maison, anciennement Grand-Rue ( ) 333 rue du Général-Leclerc. Façades avec oriel et toiture : inscription par arrêté du 11 mai 1932 ; Oriel ; plafonds peints polychromes du rez-de-chaussée : inscription par arrêté du 20 décembre 1988
  44. Centre européen de l'orgue - Flûtes du monde
  45. Marmoutier, Centre Européen de l'Orgue. Et son orgue des Frères Verschneider, 1865
  46. Autoguide de patrimoine du pays de Marmoutier (office du tourisme)
  47. Notice no PA00084784, base Mérimée, ministère français de la Culture Banc-reposoir napoléonien
  48. Notice no IA67007752, base Mérimée, ministère français de la Culture Fontaine D
  49. Le lavoir municipal ou Fischiesel à Marmoutier
  50. La fontaine à obélisque
  51. La fontaine de la source saint Céleste et saint Auteur
  52. Notice no IA67007756, base Mérimée, ministère français de la Culture Moulin
  53. Messti et brocante a Marmoutier