Marmande plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue sur la Garonne

Marmande Plage, sur le modèle de Paris Plage, est une plage de sable artificielle installée sur le fleuve de la Garonne, sur la commune de Marmande (Lot-et-Garonne). Il s’agit du seul lieu de baignade surveillée sur la Garonne. Le projet s’inscrit dans une dynamique touristique de rapprocher les Marmandais et les touristes du parc boisé de la Filhole. Ce site récent et peu connu, même des riverains, est supporté par la mairie de Marmande et l’information est notamment relayée par la presse locale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

En plein cœur de la Nouvelle-Aquitaine, Marmande Plage se trouve dans la ville qui lui donne son nom.

La plage est une aire sableuse le long du fleuve de la Garonne, elle est surveillée et aménagée sur le parc de la Filhole[1], poumon vert de la ville.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Dans le sens de la Garonne, se succèdent en amont de Marmande Tonneins, le Mas-d'Agenais, Fourques-sur-Garonne et Saint-Pardoux-du-Breuil et en aval Couthures-sur-Garonne, Sainte-Bazeille et Meilhan-sur-Garonne.

Transports[modifier | modifier le code]

La Filhole est un parc piétonnier. L'accès à la plage est interdite aux véhicules motorisés. Des calèches et des deux chevaux (à titre exceptionnel) assurent de temps à autre la navette avec les parkings.

Poste de secours en 2011
Course de stand-up paddle
Le terrain de beach volley
Une séance de gymnastique
Le bar-restaurant de la Plage

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que tombée en désuétude, la baignade dans le fleuve était pourtant monnaie courante il y a quarante ans, dans les années 1970. Les mœurs ont changé, on a davantage tendance aujourd'hui à se méfier des cours d'eau et de ce qui s'y trouve.

Marmande Plage a vu le jour officiellement le 2 juillet 2011. Pour cette première édition, sa fréquentation a été de 8 000 visiteurs environ[2].

En 2012, elle a été ouverte du 23 juin au 16 septembre et sa fréquentation a doublé avec une moyenne de 16 000 promeneurs et baigneurs[3],[4]. Des nouveaux aménagements ont vu le jour, le poste de secours et les toilettes sont maintenant accompagnés d'une douche extérieure, d'une cabine pour se changer, d'un parking-vélo et d'un point d'eau potable.

Objectifs[modifier | modifier le code]

La commune de Marmande a voulu développer la vie de la Garonne durant l'été et en faire profiter les habitants de la ville et de ses environs. Ce projet permet aux Marmandais de se baigner dans une zone surveillée gratuite. En 2013, des améliorations sont prévues pour faciliter l'accès au site par des navettes supplémentaires, régulières et écologiques.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Deux maitres-nageurs[5] veillent sur les baigneurs dans la zone aménagée pour garantir la sécurité du plus grand nombre, informer et prévenir des éventuels dangers (courant modéré, rochers) du lundi au dimanche, de 14 heures à 19 heures.

Vie sur place[modifier | modifier le code]

Cette halte est en plein développement : alors qu'en 2011, les promeneurs ne s'y rendaient que pour se baigner et profiter du sable, en 2012, de nouvelles activités ont vu le jour.

Sport[modifier | modifier le code]

  • Le champion d'Europe de canoë-kayak, Eric Jolit, mène des animations aquatiques telles que initiations, des descentes du fleuve ou des courses de kayak et de stand up paddle[6].
  • Un terrain de volley se trouve aussi les rives du fleuve.
  • Une fois par semaine, les habituées de gymnastique viennent s'exercer en contemplant le paysage.

Restauration[modifier | modifier le code]

  • Le bar-restaurant de la Plage.

Personnalités[modifier | modifier le code]

L'adjoint au maire, Jean Guérard, a choisi de réhabiliter ce lieu de vie. La plage porte le nom de « André Varaillon », en hommage au premier maitre nageur (des années 1970), mort noyé dans la Garonne.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « La plaine de la Filhole », sur Le site officiel de la Marmande
  2. E. P., « La première plage sur Garonne a eu la cote », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  3. Marie Le Guillou, « 16.000 visiteurs à Marmande-Plage », Le Républicain,‎ (lire en ligne).
  4. « La plage a battu ses records de fréquentation », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  5. « Haute surveillance », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  6. « Stand up paddle à Marmande : comme marcher sur l'eau », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).

Articles :

  • Sophie Carbonnel, « Bain de foule estival à Marmande-plage », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  • Sophie Carbonnel, « Marmande-plage : sable fin, troquet et volley », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]