Marlène Laruelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laruelle.
Marlène Laruelle
Marlène Laruelle (2015).jpg
Marlène Laruelle en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Site web

Marlène Laruelle, née le 21 décembre 1972 à Maisons-Alfort, Val-de-Marne, est une historienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est chercheur associé au Centre d'études des mondes russes, caucasiens et centre-européen (CERCEC) et à l’Observatoire des États post-soviétiques (INALCO)[1].

Ses recherches portent notamment sur la philosophie politique et les idéologies nationalistes dans le monde russe contemporain[1]. Elle s'est également intéressé à la question de l'eurasisme et de l'un de ses principaux théoriciens, Alexandre Douguine.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'idéologie eurasiste russe ou Comment penser l'empire, préface de Patrick Sériot, Paris- Montréal, l'Harmattan, « Essais historiques », 1999. (ISBN 2-7384-8258-9)
    • (en) Russian Eurasianism: An Ideology of Empire, Johns Hopkins University Press, « Woodrow Wilson Center Press », 2008. (ISBN 978-0-8018-9073-4)
  • avec Sébastien Peyrouse, Les Russes du Kazakhstan. Identités nationales et nouveaux États dans l'espace post-soviétique, préface de Catherine Poujol, Paris, Maisonneuve et Larose, « Bibliothèque d'Asie centrale », 2004. (ISBN 2-7068-1834-4)
  • avec Sébastien Peyrouse (dir.), Islam et politique en ex-URSS. Russie d'Europe et Asie centrale, actes enrichis du colloque de Kazan, avril 2004, Paris-Budapest-Torino, l'Harmattan, « Centre Asie », 2005. (ISBN 2-7475-8558-1)
  • avec Sébastien Peyrouse, Asie centrale, la dérive autoritaire. Cinq républiques entre héritage soviétique, dictature et islam, Paris, Éditions Autrement, « CERI-Autrement », 2005. (ISBN 2-7467-0802-7)
  • Mythe aryen et rêve impérial dans la Russie du XIXe siècle, préface de Pierre-André Taguieff, Paris, Éditions du CNRS, « Mondes russes, États, sociétés, nations », 2005. Texte remanié de sa thèse de doctorat. (ISBN 2-271-06314-0)
  • (dir.), Le rouge et le noir. Extrême droite et nationalisme en Russie, Paris, Éditions du CNRS, « CNRS science politique », 2007. (ISBN 978-2-271-06505-6)
  • La quête d'une identité impériale. Le néo-eurasisme dans la Russie contemporaine, Paris, Éditions Pétra, « Sociétés et cultures post-soviétiques en mouvement », 2007. (ISBN 978-2-84743-010-3)
  • (en) (dir.), Russian Nationalism and the National Reassertion of Russia, Abingdon (Oxfordshire) et New York, Routledge, « Routledge Contemporary Russia and Eastern Europe Series », 2009. (ISBN 978-0-415-48446-6)
  • (en), In the Name of the Nation: Nationalism and Patriotism in Contemporary Russia, Palgrave Macmillan, 2009. (ISBN 978-0-230-61860-2)
  • Le nouveau nationalisme russe : Des repères pour comprendre, éditions de l'Œuvre, 25 mars 2010. (ISBN 978-2356310569)
  • L'Asie Centrale à l'aune de la mondialisation, éditions Armand Colin (21 avril 2010), avec Sébastien Peyrouse. (ISBN 978-2200249069)
  • Dynamiques migratoires et changements sociétaux en Asie centrale, éditions Petra, 2010. (ISBN 978-2-84743-028-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]