Markus Imhoof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Markus Imhoof
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Site web
Distinction

Markus Imhoof, né le à Winterthour[1], est un réalisateur suisse.

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 1984[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le milieu de la bourgeoisie zurichoise, il côtoie dans son enfance deux enfants réfugiés de la deuxième guerre mondiale que ses parents accueillent dans leur foyer. Après des études d'histoire et de germanistique, il s'oriente vers les arts appliqués et devient réalisateur[2]. Il est durablement marqué par le souvenir de Giovanna, qui inspire plusieurs de ses films[3]. En 2021 la Cinémathèque suisse lui consacre une rétrospective[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

  • (de) Markus Imhoof et Claus-Peter Lieckfeld, More Than Honey : Vom Leben und Überleben der Bienen, Fribourg-en-Brisgau, Orange-Press GmbH, , 208 p. (ISBN 978-3936086676)
    Ce livre prolonge le film documentaire : il retrace les cinq années de recherche ayant mené à sa réalisation, en présente les dessous et approfondit certains aspects.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Markus Imhoof - Von 1984 bis 1993 Mitglied der Akademie der Künste, Berlin (West), Sektion Film- und Medienkunst. Seit 1993 Mitglied der Akademie der Künste, Berlin, Sektion Film- und Medienkunst sur le site de l'Akademie der Künste
  2. Emmanuel Deonna, « Markus Imhoof, rebelle authentique », Le Courrier,‎ 07.09 2021, p. 12 (www.lecourrier.ch)
  3. « «Eldorado»: sur la route des damnés de la terre », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  4. « Rétrospective Markus Imhoof », sur cinematheque.ch,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :