Mark di Suvero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mark di Suvero
Joan Mondale Greeting Joseph Hirshhorn.jpg
Mark di Suvero dans sa tenue de travail.
Naissance
Nom de naissance
Marco Polo di SuveroVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Représenté par
Paula Cooper Gallery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Distinction

Mark di Suvero (né Marco Polo di Suvero en 1933 à Shanghai) est un sculpteur américain associé au mouvement de l'expressionnisme abstrait.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Chine de parents italiens expatriés, il arrive à San Francisco en 1941 avec sa famille. De 1953 à 1957, il suit des cours d'art à l'université de Californie à Santa Barbara. Il fait sa première exposition en 1960. Il s'établit ensuite à New York, en plein dans l'effervescence de l'expressionnisme abstrait. Il s'intéresse alors à la sculpture en acier soudé. En 1962, il est confondateur, avec John Raymond Henry, Kenneth Snelson, Lyman Kipp et Charles Ginnever, de la galerie associative Park Place à SoHo au tout début de la reconversion du quartier.

En désaccord avec la politique de son pays durant la guerre du Viêt Nam, il crée une sculpture La Tour de la paix à Los Angeles, puis s'exile en 1971 pour une dizaine d'années en Europe, notamment en France à Chalon-sur-Saône. Il retourne à la fin des années 1970 dans son pays où il est reconnu alors pour ses sculptures littéralement monumentales, utilisant notamment des poutrelles d'aciers soudées et peintes (souvent en rouge), qu'il érige dans les lieux publics.

Il vit et travaille à New York, Chalon-sur-Saône et Petaluma en Californie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Californie
Colorado
Connecticut
District de Columbia
Floride
Hawaii
Illinois
  • No Title for Sure, 1968, musée d'art contemporain, Chicago
  • Prairie Chimes, 1969, Governors State University, University Park, Chicago
  • Yes! For Lady Day, 1969, Nathan Manilow Sculpture Park, University Park, Chicago
Indiana
Iowa
Kentucky
Maine
Maryland
Massachusetts
Michigan
Minnesota
Missouri
Nebraska
New Hampshire
New York
  • Caramba, 1994, Riggio, Leonard, Bridgehampton
  • Jive, 1977, Pratt Institute Sculpture Park, Brooklyn
  • Cubo Arcane, 1997, The Museum of Modern Art, New York
  • Exclamation, 1980-81, The Museum of Modern Art, New York
  • For Gonzalez, 1973, The Museum of Modern Art, New York
  • For Roebling, 1971, The Museum of Modern Art, New York
  • Ladderpiece, 1962, The Museum of Modern Art, New York
  • Hankchampion, 1960, Whitney Museum of American Art, New York
  • New York Dawn (for Lorca), 1965, Whitney Museum of American Art, New York
  • Joie de Vivre, 1998, parc Zuccotti, Manhattan
  • Mon Père, Mon Père, 1975, Storm King Art Center, Mountainville
  • Mother Peace, 1970, Storm King Art Center, Mountainville
  • Mozart's Birthday, 1989, Storm King Art Center, Mountainville
  • Pyramidian, 1998, Storm King Art Center, Mountainville
  • One O'Klock, 1968-69, Nassau County Museum of Art, Roslyn Harbor
  • Double Tetrahedron, 2004, Salem Art Works, Salem
  • For Euler, 1997, Salem Art Works, Salem
Caroline du Nord
Ohio
Pennsylvanie
Rhode Island
Texas
Washington
  • Scissors, 1976, Restricted Owner, Bellevue
  • For Handel, 1975, université Western Washington, Bellingham
  • Mindseye, 1978, université Western Washington, Bellingham
  • The Answer,, Jon et Mary Shirley, Medina
  • Charles, Merrill, Robin, Bing, 1967, Restricted Owner, Seattle
  • Hand, 1962, Restricted Owner, Seattle
  • Bunyon's Chess, 1965, Olympic Sculpture Park, Seattle Art Museum
  • Schubert Sonata, 1992, Olympic Sculpture Park, Seattle
Wisconsin
  • Lover, 1973, The Bradley Family Foundation Sculpture Garden, Milwaukee
  • Poland, 1968, The Bradley Family Foundation Sculpture Garden, Milwaukee
  • The Calling, 1982, Bluff Park, Milwaukee

Dans le monde[modifier | modifier le code]

New Star en Allemagne.
France
Australie
Canada
  • Sticky Wicket, 1978, Art Gallery of York University, Toronto, ONT
Allemagne
Pays-Bas
Espagne
Suède

Expositions[modifier | modifier le code]

« Mark di Suvero : sculptures monumentales in situ », Paris, 1997 : sites : esplanade des Invalides, nouvelle Bibliothèque nationale de France, esplanade de la Cité des sciences de La Villette, place Saint-Germain-des-Prés, place de Fontenoy devant l'UNESCO. Présentation et publication par Daniel Marchesseau

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Yau, Mark Di Suvero, éd. Knoedler & Company , 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :