Mark Ryden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mark Ryden
Mark ryden tree show 20070310.jpg
Ryden avec une admiratrice en 2007.
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Site web

Mark Ryden (né le 20 janvier 1963, en Oregon, États-Unis) est un peintre américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naturaliste halluciné et ésotérique, "Walt Disney" déjanté, Mark Ryden est le chef de file des nouveaux surréalistes américains. Il puise son inspiration dans ses souvenirs d’enfance et crée des paysages enchantés aux couleurs pastels, peuplés d'enfants aux allures de poupées perverses, d'animaux aussi mignons que mutilés, et de monstres comiques ou terrifiants. Créateur "baroque", il s’inspire de l’histoire (la tête volante ou miniature d'Abraham Lincoln est un motif récurrent), de la peinture et de l’univers BD, annonçant avec quelques autres (Marion Peck, Ray Caesar ou encore Eric White) un renouveau dans l’art populaire américain. Grand technicien, Ryden utilise de nombreuses techniques picturales (graphite, gouache, huile, pistolet).

Ses travaux les plus célèbres sont les pochettes des albums Dangerous (1991) de Michael Jackson, One Hot Minute (1995) des Red Hot Chili Peppers, Clear Hearts, Grey Flowers (2000) de Jack Off Jill, Sweet Heart Dealer (2004) de Scarling., ainsi que la couverture du roman Désolation (1996) de Stephen King.

Du 13 mai au 28 juin 2014, Mark Ryden expose ses œuvres à la Kohn Gallery à Los Angeles (Californie) dans une exposition sur le mouvement gay des années 1990, The Gay Nineties West[1]. En conjonction avec cette exposition, Mark Ryden initie un album concept, The Music Gay Nineties Old Tyme: Daisy Bell, où dix-neuf musiciens interprètent leur version de Daisy Bell, la chanson populaire écrite par Harry Dacre en 1892. L'artiste réalise aussi des clips accompagnant ses morceaux interprétés entre autres par Tyler, The Creator, Katy Perry, Nick Cave, Kirk Hammett du groupe de heavy metal Metallica, Scarling., Stan Ridgway de Wall of Voodoo, Weird Al Yankovic, Tour Crush (duo composé de Jimmy Urine et Chantal Claret), Danny Elfman, Mark Mothersbaugh (de Devo) et Truus de Groot. Mark Ryden interprète lui-même une des versions de la chanson écrite 122 ans auparavant[2]. Le produit de la vente de l'album, imprimé en une édition limitée de 999 exemplaires sur un disque vinyle rouge, est destiné à Little Kids Rock, une association à but non lucratif qui soutient l'éducation musicale des enfants dans des écoles primaires défavorisées. Chaque exemplaire, vendu 99,99 $, est numéroté à la main et signé par Mark Ryden[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Gay Nineties West sur le site de la Kohn Gallery à Los Angeles
  2. (en) Listen to Katy Perry, Nick Cave, Tyler The Creator cover Daisy Bell Harriet Gibsone, sur le site du journal The Guardian, 12 May 2014
  3. (en) The Gay Nineties Olde Tyme Music sur le site de Porterhouse Fine Art Editions

Liens externes[modifier | modifier le code]