Mark Pavelich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Pavelich
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance ,
Eveleth (États-Unis)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la Droite
A joué pour LNH
Rangers de New York
North Stars du Minnesota
Sharks de San José
LNB
HC Lugano
BHL
Rockets de Dundee
Serie A
HC Bolzano
Carrière pro. 1981-1991

Mark Thomas Pavelich (né le 28 février 1958 à Eveleth dans l'État du Minnesota aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace américain. Il évoluait au poste de centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mark Pavelich a joué au niveau universitaire avec les Bulldogs de Minnesota-Duluth de 1976 à 1979. Il fait partie de l'équipe américaine ayant battu l'équipe d'URSS lors de la ronde finale des Jeux olympiques de 1980 à Lake Placid, l'évènement étant surnommé le « Miracle sur glace ». Lors de ce match, il a réalisé deux aides, dont une sur le but gagnant marqué par Mike Eruzione.

Après les Jeux olympiques, il s'aligne avec le HC Lugano en Suisse lors de la saison 1980-1981 et réalise 73 points en 60 matchs. Il part jouer dans la Ligue nationale de hockey en signant avec les Rangers de New York à l'été 1981 et retrouve Herb Brooks, qui était son entraîneur aux olympiades. Malgré sa petite taille (1,73 m (5 8)), il parvient à s'imposer comme un des meilleurs joueurs de l'équipe en réalisant 76, 75 et 82 points lors de ses trois premières saisons dans la LNH. Le 23 février 1983, il marque cinq buts lors d'un match des Rangers contre les Whalers de Hartford[1].

Le 24 octobre 1986, les Rangers l'échangent aux North Stars du Minnesota contre un choix de repêchage[1] mais ne joue que 12 matchs pour 10 points avec l'équipe de son État natal avant de retourner en Europe. Il joue brièvement au Royaume-Uni avec les Rockets de Dundee puis joue deux saisons en Italie avec le HC Bolzano.

Après un hiatus de deux ans, il s'amène avec la toute nouvelle équipe des Sharks de San José mais son passage avec l'équipe sera très bref puisqu'il ne joue que deux matchs. Il est tout de même crédité d'une aide sur le tout premier but marqué de l'histoire des Sharks qui est inscrit par Craig Coxe[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[3],[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1976-1977 Bulldogs de Minnesota-Duluth NCAA 37 12 7 19 8 - - - - -
1977-1978 Bulldogs de Minnesota-Duluth NCAA 36 14 30 44 44 - - - - -
1978-1979 Bulldogs de Minnesota-Duluth NCAA 37 31 48 79 52 - - - - -
1979-1980 Équipe des États-Unis Intl 60 16 36 52 14 - - - - -
1980-1981 HC Lugano LNB 60 24 49 73 12 - - - - -
1981-1982 Rangers de New York LNH 79 33 43 76 67 6 1 5 6 0
1982-1983 Rangers de New York LNH 78 37 38 75 52 9 4 5 9 12
1983-1984 Rangers de New York LNH 77 29 53 82 96 5 2 4 6 0
1984-1985 Rangers de New York LNH 48 14 31 45 29 3 0 3 3 2
1985-1986 Rangers de New York LNH 59 20 20 40 82 - - - - -
1986-1987 North Stars du Minnesota LNH 12 4 6 10 10 - - - - -
1986-1987 Rockets de Dundee BHL 1 0 2 2 0 - - - - -
1987-1988 HC Bolzano Serie A 36 31 44 75 19 8 9 11 20 8
1988-1989 HC Bolzano Serie A 44 23 34 57 42 - - - - -
1991-1992 Sharks de San José LNH 2 0 1 1 4 - - - - -
Totaux LNH 355 137 192 329 340 23 7 17 24 14

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Il a représenté les États-Unis au niveau international.

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1980 Jeux olympiques 7 1 6 7 2 Médaille d'or Médaille d'or
1981 Championnat du monde 8 2 3 5 4 5e place

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Mark Pavelich », sur rangers.nhl.com (consulté le 1er août 2015).
  2. (en) « Mark Pavelich Selling Miracle On Ice Gold Medal », sur www.greatesthockeylegends.com, (consulté le 1er août 2015).
  3. (en) « Mark Pavelich hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  4. (en) « Mark Pavelich profile », sur Eurohockey.com