Mark Copani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section d'une biographie doit être recyclé. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Une réorganisation et une clarification du contenu est nécessaire. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Mark Copani
Données générales
Nom complet Mark Copani
Nom de ring Mark Magnus
Muhammad Hassan
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (36 ans),
Syracuse, New York
Taille 6 2 (1,88 m)[1]
Poids 230 lb (105 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) retraité
Fédérations Ohio Valley Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîneur Danny Davis[2]
Nick Dinsmore[2]
Carrière pro. 20022005

Mark Copani (né le à Syracuse, New York) est un catcheur (lutteur professionnel) américain connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Muhammad Hassan.

Il eut une rivalité avec Undertaker où il incarne un personnage favorable au terrorisme islamiste mais les attentats de Londres, survinrent à la même période. Les scénaristes ont alors décidé de faire partir le personnage à Great American Bash 2005.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Copani étudie à l'histoire à l'université d'État de New York à Buffalo afin de devenir professeur dans les lycées[3].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2002-2004)[modifier | modifier le code]

En 2002, il décide d'arrêter ses études afin de devenir catcheur et rejoint l'Ohio Valley Wrestling dans le Kentucky où il s'entraîne auprès de Danny Davis et Nick Dinsmore[2],[3]. Pour son premier match diffusé le 30 mars, il fait équipe avec Johnny Jeter et perdent par disqualification face à Redd Dogg et Shelton Benjamin[4].

World Wrestling Entertainment (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Il a débuté à Raw, avec son associé et partenaire Daivari, s'en prenant notamment à Jim Ross et Jerry Lawler.

Il a perdu un match pour le WWE Championship contre John Cena.

Puis il fut drafté à Smackdown, ou il participa à un match à 6 pour le titre de Smackdown, face à John Bradshaw Layfield, Chris Benoit, Christian, Booker T et l'Undertaker. Durant le combat, il frappa le Dead man qui le poursuivit alors jusqu'en backstage.

Estimant avoir été écarté du match sans en avoir été éliminé, il demanda un match pour le titre, mais au lieu de cela, Theodore Long lui donna un match contre l'Undertaker au Great American Bash pour la place de number one contender, dont les projets initiaux étaient de le faire gagner, pour pouvoir ensuite affronter Batista à SummerSlam.

Fait important[modifier | modifier le code]

Mark Copani ne voulait pas jouer la gimmick avec les terroristes, mais Vince McMahon, président de la WWE, l'y a obligé. Plus tard, Vince dira que la faute est entièrement à Mark qui souhaitait faire cette storyline.

Pourtant, on peut difficilement croire la version de Vince McMahon vu que la WWE a souvent créé ce genre de personnage par le passé pour montrer son point de vue politique.

Il y a déjà des références comme:

  • Nikolai Volkoff jouant un Russe communiste.
  • Robert Remus (Sgt. Slaughter) qui joua un Irakien en 1990 (période de la guerre du Golf).
  • Le défunt Finlandais Ludvig Borga qui joua l'anti-Américain.
  • En 2003, l'équipe "La Résistance" qui représente des catcheurs Français joué par les Canadiens Sylvain Grenier et René Duprée. La création de cette dernière était surtout pour montrer le mécontentement envers la France pour ne pas avoir participé à la guerre en Irak.
  • En 2005, pendant l’ère Bush et les guerres Afghanistan et Irak.

Tous avaient pour rôle d'être heel (méchant). Bien que la WWE dit que cela reste du divertissement, beaucoup y verront de la propagande.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises favorites
    • Camel clutch
    • Reverse STO
    • Finishing Touch
    • Back suplex backbreaker
    • Elbow drop
    • Belly to belly suplex
    • Inside cradle
    • Low blow
    • Snap suplex
  • Manager
    • Khosrow Daivari
    • Nikita Fink

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Muhammad Hassan », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er mars 2016).
  2. a, b et c (en) « Profil de Muhammad Hassan », sur Cagematch (consulté le 1er mars 2016).
  3. a et b (en) Colin Hunter, « Muhammad Hassan is back, sort of », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 1er mars 2015).
  4. (en) « OVW TV », sur Cagematch (consulté le 1er mars 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (de) Profil sur le site Genickbruch.com