Mark Bernstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mark Bernstein
Image dans Infobox.
Mark Bernstein en 2013.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
MinskVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université nationale de technologie de Biélorussie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Wikimédien, prisonnier politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Qiwi (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Religion
Condamné pour
Refus d'obtempérer (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de détention

Mark Israïlévitch Bernstein (russe : Марк Израйлевич Бернште́йн, biélorusse : Марк Ізрайлевіч Бернштэйн), né le à Minsk, est un blogueur biélorusse et contributeur à Wikipédia en langue russe, connu sous le pseudonyme de Pessimist2006, basé à Minsk.

En , Mark Bernstein est arrêté par les forces de sécurité biélorusses de la GUBOPiK. Il est dans un premier temps détenu 15 jours pour « désobéissance à un ordre ou à une demande légitime d'un fonctionnaire dans l'exercice de ses pouvoirs officiels ». Sa détention est toutefois liée à la nouvelle loi russe sur la divulgation de fausses informations, alors qu'il participe à la rédaction d'articles de Wikipédia sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022. Au terme des 15 jours, Mark Bernstein n'est pas libéré et est poursuivi pour « organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public, ou participation active à celles-ci ».

Contributeur de Wikipédia en russe[modifier | modifier le code]

Mark Bernstein est actif sur la Wikipédia en russe à partir de 2009[1],[2]. Il est l'un des cinquante contributeurs les plus prolifiques de la Wikipédia en russe avec plus de 200 000 contributions à son actif [2].

Dans une interview, il estime que sa meilleure réalisation sur Wikipédia en 2009 est son travail sur un article relatif à la censure en Union soviétique, étayé par environ 250 sources. Mark Bernstein conseille aux nouveaux contributeurs à Wikipédia de commencer par apprendre en prenant exemple sur les façons de contribuer de wikipédiens expérimentés, et d'être prêts à travailler avec des contributeurs ayant des points de vue très différents et souvent opposés, ce qu'il voit comme la clé du développement d'articles sur Wikipédia[1].

Détention en 2022[modifier | modifier le code]

Un débat entre wikipédiens surgit sur le titre de l'article en russe « Invasion russe de l'Ukraine (2022) », que certains estiment enfreindre la neutralité de point de vue, ce à quoi Mark Bernstein répond que « les troupes russes ont envahi le territoire de l'Ukraine. C'est juste un fait, pas un point de vue »[3].

Le sur une chaîne de messagerie en ligne de propagande russe Telegram, un internaute surnommé Mrakoborets (lit.  « Auror », une référence à Harry Potter) publie des informations privées sur Mark Bernstein et l'accuse d'avoir enfreint une nouvelle loi russe contre la publication de fausses nouvelles. Il affirme que ses modifications d'articles Wikipédia sur l'invasion russe de l'Ukraine en 2022 violent cette nouvelle loi signée par Vladimir Poutine début [4],[5],[6].

icône image Image externe
Photographie de son arrestation sur Telegram

Le , la Direction générale biélorusse de lutte contre le crime organisé et la corruption (GUBOPiK) arrête Mark Bernstein à Minsk[7]. Les chaînes Telegram pro-gouvernementales publient un enregistrement vidéo de sa détention et l'accusent d'avoir diffusé des fausses informations anti-russes[2],[6].

Le , il est condamné à 15 jours d'arrêt pour « désobéissance à un ordre ou à une demande légitime d'un fonctionnaire » (article 24.3 du Code administratif de Biélorussie)[8]. Selon le Centre des droits de l'homme Viasna, il est détenu dans la prison d'Okrestina à Minsk[9].

Selon le journal biélorusse Nacha Niva, Mark Bernstein n'a pas été libéré au terme de sa peine d'emprisonnement de 15 jours. Il fait dorénavant l'objet de poursuites pénales pour « organisation et préparation d’actes portant gravement atteinte à l’ordre public » (article 342.1 du Code pénal de Biélorussie)[10]. Sa demande de libération sous caution a été refusée[11]. Il est transféré au centre de détention provisoire de la rue Volodarsky à Minsk[12],[11] (СИЗО 1, Минск) connu pour ses conditions sévères de détention[13].

Plusieurs organisations de défense des droits humains, dont Viasna, considèrent Mark Bernstein comme un prisonnier politique[14].

Réactions[modifier | modifier le code]

Le , un porte-parole de la Fondation Wikimedia, qui administre Wikipédia et d'autre projets Wikimedia, contacté pour commenter l'emprisonnement de Mark Bernstein, déclare que « les équipes de Confiance et Sécurité et Droits Humains de la fondation suivent de près la crise en cours en Ukraine et sont en contact rapproché avec les communautés [Wikimedia] dans la région pour assurer leur sécurité et répondre à leurs besoins »[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (ru) Mark Bernstein, « Ядро редакторов Википедии не будет поддаваться никакому диктату » [Les principaux éditeurs de Wikipédia ne succomberont à aucun diktat], entretien avec Elena Borel (Елена Борель), 31 mars 2014, Encyclopedia.ru [lire en ligne].
  • (ru) Pavlina Kaltavichanka, Википедия Будет Противостоять Цензуре [Mark Bernstein : Wikipédia résistera à la censure], 7 décembre 2012, eurobelarus.info [lire en ligne].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) « Марк Бернштейн из топ-50 лучших русскоязычных авторов рассказал о своей викидеятельности » [« Mark Bernstein of the top 50 Russian-language authors talks about his work »] [archive du ], sur Мир энциклопедий,‎ (consulté le )
  2. a b c et d Victoria Song, « A top Wikipedia editor has been arrested in Belarus », The Verge,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  3. Stephen Harrison, « How the Russian Invasion of Ukraine Is Playing Out on English, Ukrainian, and Russian Wikipedia », sur Slate, (consulté le )
  4. Benjamin Logerot, « Wikipedia : un rédacteur Biélorusse arrêté pour "diffusion de fausses informations anti-russes" », Clubic,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (ru) « В Беларуси задержали редактора "Википедии" Марка Бернштейна » [« Wikipedia editor Mark Bernstein detained in Belarus »], Current Time TV,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. a et b (ru) « В Беларуси задержали Марка Бернштейна — активиста и популяризатора интернет-энциклопедии Wikipedia.org » [« Mark Bernstein – an activist and populariser of the online encyclopedia Wikipedia – was detained in Belarus »], Tut.By|Zerkalo.io,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  7. « Entrepreneur, Activist Mark Bernstein Detained In Minsk », Charter 97,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  8. « Популяризатору интернет-энциклопедии Wikipedia Марку Берштейну дали 15 суток — за «неповиновение» » [archive du ], sur zerkalo.io,‎ (consulté le )
  9. GUBOPiK détient le spécialiste en informatique Mark Bernstein (ГУБОПиК задержал IT-специалиста Марка Бернштейна) sur spring96.org, consulté le 15 mars 2022 (lire en ligne)
  10. (ru) « На автора «Википедии» Марка Бернштейна завели уголовное дело », sur Nacha Niva,‎ (consulté le )
  11. a et b (ru) « Редактора Википедии Марка Бернштейна отказались выпустить под залог », sur Новости Беларуси | euroradio.fm,‎ (consulté le )
  12. Viasna, prisoners.spring96.org, Mark Bernstein, avril 2022
  13. (ru)СИЗО 1, Минск: как добраться, график работы и правила приема передач (lire en ligne)
  14. (en) « 13 people recognized as political prisoners following recent convictions and detentions », sur spring96.org (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :