Mark Akenside

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Akenside
Mark Akenside.jpg

Mark Akenside.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction
Membre de la Royal Society (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mark Akenside (né à Newcastle-upon-Tyne le - décédé à Hampstead près de Londres le ) est un poète anglais.

Envoyé à l'université d'Édimbourg, il étudia d'abord la théologie, mais il l'abandonna bientôt pour la médecine. Il exerça successivement à Northampton, à Hampstead et à Londres, et devint membre de la Royal Society et du Collège des médecins.

Tout en pratiquant son art, il cultiva la poésie avec succès. L'ouvrage qui a fait sa réputation est le poème didactique intitulé les Plaisirs de l'Imagination, écrits en vers blancs ; il l'avait composé dès l'âge de 23 ans ; l'auteur le retoucha plusieurs fois. On remarque aussi son Hymne aux Naïades. Akenside a laissé en outre quelques dissertations estimées sur la médecine. Ses œuvres poétiques ont été réunies à Londres en 1772. Les Plaisirs de l'Imagination ont été traduits en français par d'Holbach en 1759.

Sources partielles[modifier | modifier le code]