Marjane Holding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marjane.

Marjane
logo de Marjane Holding
illustration de Marjane Holding

Création 1990
Fondateurs Groupe ONA
Forme juridique Société anonyme
Slogan Marjane, j'y vais, j'y gagne !
Siège social Casablanca
Drapeau du Maroc Maroc
Direction Drapeau : Maroc Ayoub Azami Idrissi (PDG)
Actionnaires Al MadaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Grande distribution
Société mère Drapeau : Maroc Groupe SNI
Filiales Acima, Electroplanet
Effectif plus de 8800 (2013)
Site web marjane.ma

Chiffre d'affaires en augmentation 5,2 milliard US$ (2014)

Marjane est un groupe marocain du secteur de la grande distribution.

Fondé en 1990, Marjane devient la plus grande entreprise de distribution généraliste du Maroc dès la fin des années 1990, remplaçant ainsi l'autre géant marocain Asswak-Assalam[réf. souhaitée]. La société-mère, Marjane Holding, se divise en trois enseignes : Marjane, Electroplanet et Acima. Le siège social de la compagnie se situe à Sidi Maârouf, Casablanca au Maroc. En 2013, le chiffre d’affaires de Marjane est de 13,5 milliards de Dirhams.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1990, M. Bahraoui fonde Marjane et ouvre le premier hypermarché de l’enseigne à Rabat, en s’appuyant sur les conseils techniques de Prisunic et sur un architecte spécialisé dans l’aménagement de grandes surfaces.[1]

En 1992, l’ONA rachète 100 % du capital de Marjane.

En 1993, Marjane ouvre un second hypermarché à Casablanca.

En août 1994, l’ONA signe un accord de partenariat et de franchise avec le groupe Promodès. Cet accord vise à apporter à l’ONA assistance commerciale et managériale pour le développement de ses activités de distribution.[2]

En 1998, un troisième hypermarché est ouvert au Twin Center de Casablanca. Moins grand que les deux précédents, ce nouvel hypermarché occupe une surface de 2 400 m2[3]. Le magasin est lancé comme un « site-pilote » avec pour objectif de toucher la clientèle du centre-ville. [4]

En 2000, un second Marjane ouvre ses portes à Rabat. Il s’agit du Marjane-Hay Riad d’une surface de 11,2 ha.[5]

En 2005, Marjane ouvre son 11e hypermarché à Meknès. Le Ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, M. Ahmed Taoufik Hjira ainsi que le Wali de la région Meknès-Tafilalet ont inauguré l’ouverture. [6]

En 2007, à la suite d’un commun accord, le groupe français Auchan cède ses parts dans Marjane à l’ONA, son associé. L’ONA détient ainsi la totalité du capital. Leur coopération sera maintenue pendant une certaine durée en matière d’approvisionnement notamment.[7]

En 2011, Marjane fait construire un entrepôt de 25.000 m2 en périphérie de Casablanca, et c’est le groupe français GSE qui sera mis à contribution pour les travaux dans l’objectif de rationnaliser l’approvisionnement des différents points de vente.[8] 

En 2012, dans le cadre de sa stratégie d’expansion triennale, Marjane annonce un investissement de 4,8 milliards de Dirhams et la création de nouveaux points de vente et leur innovation. [9]

En Janvier 2015, Marjane propose une nouvelle enseigne de distribution dans le secteur du Hard Discount, Xpress. Les concepts de proximité et de prix abordables y sont mis en avant.[10]

En Décembre 2015, Ayoub Azami est nommé Président directeur Général de Marjane. [11]

En 2016, Marjane lance son premier centre commercial à Casablanca : le Tachfine Center, d’une superficie de 19.000 m2. Le montant de l’investissement est estimé à 550 millions de dirhams. [12]

Liste des 38 hypermarchés[modifier | modifier le code]

Casablanca - Settat (9)[modifier | modifier le code]

Rabat - Salé - Kenitra (5)[modifier | modifier le code]

Tanger - Tétouan - Al Hoceima (5)[modifier | modifier le code]

Oriental (4)[modifier | modifier le code]

Beni Mellal - Khenifra (3)[modifier | modifier le code]

Marrakech - Safi (4)[modifier | modifier le code]

Fès - Meknès (5)[modifier | modifier le code]

Souss - Massa (2)[modifier | modifier le code]

Sahara (1)[modifier | modifier le code]

Hypermarchés en projet[modifier | modifier le code]

Vente d'alcool[modifier | modifier le code]

En 2014, l'enseigne Marjane a pris la décision de supprimer l'alcool des rayons de ses supermarchés.[13]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un entretien avec Alain Baron, directeur du développement de Marjane », sur Observatoire de la Franchise
  2. « Promodès et l'ONA vont développer Continent au Maroc », sur Les Echos,
  3. « Marjane Twin Center a ouvert ses portes FAIRE SES EMPLETTES CHEZ SOI », sur Maghress,
  4. « Un Marjane à Twin Center », sur L'Economiste,
  5. « Un second Marjane ouvre à Rabat », sur L'Economiste,
  6. « Inauguration à meknès de l'hypermarché "marjane" et d'une unité hôtelière », sur Yabiladi
  7. « L’ONA prend le contrôle total de Marjane et Acima », sur Yabiladi
  8. « GSE construit 25 000 m² d’entrepôts pour Marjane à Casablanca », sur Econostrum,
  9. « Marjane: 4,8 milliards d’investissement sur deux ans! », sur L'Economiste,
  10. « Hard discount La riposte de Marjane à BIM », sur L'Economiste,
  11. « AYOUB AZAMI NOMMÉ PDG DE MARJANE », sur Le 360,
  12. « Tachfine Center: Le nouveau centre commercial de Marjane Holding à Casablanca », sur Al Huffington Post,
  13. « Maroc : l’enseigne Marjane arrête la vente d’alcool », Katibîn.fr - Votre quotidien musulman d'actualité,‎ (lire en ligne, consulté le 9 février 2018)