Marius Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roche.
Ne pas confondre avec Julien Roche (1921 - 1944), son frère jumeau, également résistant des maquis de l'Ain.

Marius Roche, né en 1921 à Villieu dans l'Ain et mort le à Bourg-en-Bresse[1], est un résistant français.

Il a été adjoint au maire de Bourg-en-Bresse[1] à partir de 1959.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le résistant[modifier | modifier le code]

Dès le 20 juin 1943, Henri Romans-Petit l'intègre, lui et son frère jumeau Julien Roche, à la ferme des Gorges, qui rassemble une vingtaine de personnes réfractaires au STO. En effet, à cette période, Henri Romans-Petit craint un découragement du maquis naissant et suit ainsi les conseils de Marius Chavant, adjoint au maire de la commune de Montgriffon[2], pour l'avantage de son emplacement géographique favorable à la mise en place de stratégies d'attaques[3].

Le , il fait partie[1] des 122 maquisards à défiler en armes à Oyonnax. Le , il participe au combat de la ferme de la Montagne à L'Abergement-de-Varey[4], durant lequel son frère jumeau Julien Roche, sera tué[4],[5].

Il a reçu la médaille Jean-Moulin, le 14 juillet 1993, en même temps que Paul Morin[6].

Le passionné d'aéronautique[modifier | modifier le code]

Passionné d'aéronautique, il a écrit plusieurs ouvrages concernant à la fois cette discipline et le département de l'Ain.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Marius Roche, Ailes brisées ; un siècle de crashes en pays d'Ain, Taillanderie (ISBN 9782876292802).
  • Marius Roche, Des ailes et des hommes. Les Pays D'Ain à La conquête du ciel, Taillanderie (ISBN 9782876290983).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Corinne Garay, « Marius Roche : figure de la Résistance et homme de passion », sur voixdelain.fr, (consulté le 30 avril 2011).
  2. « Marius Chavant », sur maquisdelain.org (consulté le 30 avril 2011).
  3. « Le camp de la ferme des Gorges », sur maquisdelain.org (consulté le 30 avril 2011).
  4. a et b « Marius Roche », sur maquisdelain.org (consulté le 30 avril 2011).
  5. « Julien Jean ROCHE », sur Memorialgenweb.org.
  6. « La médaille Jean Moulin », sur maquisdelain.org.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]