Maritime Corse Méditerranée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corsica Linea
SAS
Image illustrative de l'article Maritime Corse Méditerranée

Création
Dates clés 2015 : dissolution de la SNCM et transfert des actifs à la Maritime Corse Méditerranée
2016 : rachat par Corsica Maritima
Fondateurs François Padrona
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Laissez-vous transporter
Siège social Marseille
Drapeau de France France
Direction Pierre-Antoine Villanova
Activité Navigation maritime
Société mère CM Holdings
Filiales Linea Voyages
Effectif 870 salariés
Site web corsicalinea.com

Chiffre d’affaires 170 millions d'euros
Logo éphémère de Maritima Ferries qui ne sera jamais arboré par les navires

Corsica Linea est une compagnie française privée de navigation maritime. Cette entreprise a été créée à la suite du rachat de la Maritime Corse Méditerranée, entité juridique succédant à l'historique Société nationale maritime Corse-Méditerranée (SNCM) placée en redressement judiciaire, par le consortium Corsica Maritima, également candidat à la reprise de la SNCM.

Histoire[modifier | modifier le code]

Corsica Linea est lancée en janvier 2016 par le consortium d'entrepreneurs corses déboutés par le tribunal de commerce de Marseille en novembre 2015 pour la reprise de la Société nationale maritime Corse-Méditerranée (SNCM), placée en redressement judiciaire depuis novembre 2014, puis dissoute. Associés à Daniel Berrebi, le PDG de plusieurs compagnies maritimes dont la plus connue, Baja Ferries qui opère dans le golfe du Mexique, créé un consortium et inaugurent une ligne de fret entre Marseille et Bastia afin de concurrencer celle de Maritima Ferries (MCM, pour Maritime Corse Méditerranée), alors dirigée par Patrick Rocca, qui a été désigné comme repreneur de la SNCM[1]. À la suite du rapprochement de ces entrepreneurs corses, Corsica Linea a finalement racheté la totalité des parts de la MCM dont les navires se sont alors substitués à ceux que le consortium avait affrété[2]. Il s'agissait dans un premier temps du roulier Stena Carrier, rapidement remplacé en février sur la ligne Marseille - Bastia par le Corsica Linea Dui avant que celle-ci ne s'interrompe par décision de justice. L'affrètement du Corsica Linea Dui, devenu surnuméraire, s'est achevé à l'été 2016 et un autre fréteur, le Corsica Linea Unu, que le consortium avait affrété pour desservir la ligne Marseille - Ajaccio - qui n'a finalement jamais vu le jour, le rapprochement avec le groupe de Patrick Rocca étant intervenu entre-temps - n'a de ce fait jamais navigué sur les lignes de la Corse. Dès lors, depuis le rapprochement des deux concurrents intervenu en avril 2016 et avalisé par le tribunal de commerce de Marseille en juillet 2016, Patrick Rocca a cédé la place à Pascal Trojani à la tête de la compagnie maritime. Corsica Linea est alors officiellement lancée le 3 mai 2016[3]..

La flotte de Corsica Linea compte les six navires issus de la reprise de la SNCM par le groupe de Patrick Rocca, à savoir quatre navires mixtes dédiés au transport de fret (les Pascal Paoli, Jean Nicoli, Paglia Orba et Monte d'Oro) et, secondairement, de passagers entre Marseille et la Corse et deux car-ferries, principalement dédiés aux lignes Marseille - Alger et Marseille - Tunis pendant l'été 2016, les Méditerranée et Danielle Casanova. Seul le Corse n'a pas été repris et a finalement été vendu au printemps 2016 en vue de naviguer pour un autre opérateur dans le golfe Persique. De leur livrée blanche et bleue, les navires de l'ex-SNCM passent progressivement aux couleurs rouges de Corsica Linea : les premiers à arborer la nouvelle livrée ont été dans l'ordre les Jean Nicoli, Pascal Paoli et Danielle Casanova entre mars et juin 2016, tandis que les Méditerranée et Paglia Orba ont revêtu une livrée de transition pendant l'été 2016. Le Paglia Orba a finalement revêtu la livrée rouge de Corsica Linea en février 2017. Quant au Monte d'Oro, frété jusqu'à fin septembre 2016 à la CMN pour favoriser aux yeux de la Commission européenne la discontinuité juridique vis-à-vis de l'ancienne SNCM, ce navire devrait rester jusqu'à fin 2017 dans une livrée anonyme blanche et bleue. En raison de cet affrètement, les seules lignes de Corse desservies par Corsica Linea pendant la saison 2016 ont été Marseille - Bastia, Marseille - Ajaccio et Marseille - Porto Vecchio, qu'elle dessert à l'année, lignes auxquelles s'ajoute Marseille - L'Île-Rousse depuis la fin de l'affrètement du Monte d'Oro, début octobre 2016.

Conformément aux accords ayant suivi la cession de la SNCM, le siège de la compagnie est toujours situé à Marseille, même si la compagnie envisage de le transférer en Corse, peut-être à Ajaccio, d'ici deux ans. La compagnie aux bateaux rouges emploie près de 900 salariés, pour la plupart issus de l'ex-SNCM et selon sa direction, la plupart des embauches ont été faites en Corse (60% des CDD recrutés sur l'île et 270 personnes en CDI). Pour sa première saison, jugée satisfaisante par son directeur général Pierre-Antoine Villanova, la Corsica Linea estime son chiffres d'affaires à 170 millions d'euros en 2016, pour environ 500 000 passagers transportés (de l'ordre de 300 000 sur la Corse et 200 000 sur le Maghreb) et 850 000 mètres linéaires de fret sur l'ïle de Beauté, soit +40% par rapport aux résultats frets de 2015 de la SNCM.

Pour la saison 2017, la compagnie vise les 550 000 passagers et 170 millions d'euros de chiffre d'affaires. Pour ce faire, Corsica Linea a augmenté de 11% les traversées à destination de la Corse avec le renfort du Danielle Casanova sur la ligne d'Ajaccio.

En juin 2017, la dénomination Maritime Corse Méditerranée (MCM) est abandonnée au profit de l'appellation Corsica Linea.

La flotte[modifier | modifier le code]

Flotte actuelle[modifier | modifier le code]

En 2017, la flotte est composée de 6 navires, tous issus de l'ancienne SNCM : deux ferries et quatre navires mixtes.

Navire Pavillon Type Mise en service Entrée dans la flotte tonnage Longueur Largeur Passagers Véhicules Vitesse Statut
Danielle Casanova Drapeau de la France France Cruise-ferry 2002 2016 41 447 UMS 176 m 30,4 m 2 400 700 24 nœuds En service
Méditerranée Drapeau de la France France Ferry 1989 2016 30 985 UMS 165 m 27,4 m 2 780 800 24 nœuds En service
Jean Nicoli Drapeau de la France France Navire mixte 1998 2016 30 010 UMS 200,6 m 25,8 m 1 500 600 27 nœuds En service
Pascal Paoli Drapeau de la France France Navire mixte 2003 2016 35 760 UMS 176 m 30,5 m 655 130 23 nœuds En service
Paglia Orba Drapeau de la France France Navire mixte 1994 2016 29 718 UMS 165,8 m 29 m 544 120 20 nœuds En service
Monte d'Oro Drapeau de la France France Navire mixte 1991 2016 22 070 UMS 145 m 25,7 m 528 130 19 nœuds En service

Anciens navires[modifier | modifier le code]

  • Stena Carrier (2016)
  • Corsica Linea Dui (2016)
  • Corsica Linea Unu (2016)

Lignes desservies[modifier | modifier le code]

En 2017, Corsica Linea exploite ses navires sur 8 lignes, quatre à destination de la Corse, une à destination de la Sardaigne et trois à destination de l'Afrique du Nord.

Continent - Corse - Sardaigne[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la DSP tous les ports corses (sauf Propriano) sont desservis toute l'année, tous les deux jours par Corsica Linea au départ de Marseille. La desserte de Bastia et d'Ajaccio, les jours lors desquels aucune rotation n'est prévue pour ces destinations est assurée par la CMN qui est le partenaire de Corsica Linea. La desserte de Propriano est assurée par la CMN un jour sur deux. La desserte à l'année est assurée par les cargos mixtes : Jean Nicoli, Pascal Paoli, Paglia Orba et Monte d'Oro pour Corsica Linea et les cargos mixtes : Piana, Girolata et Kalliste pour la CMN. En saison, en plus des traversées assurées par les navires mixtes, 14 allers-retours du cruise-ferry Danielle Casanova sont prévu de mi-juillet jusqu'à début septembre 2017. Une programmation antérieure faisait état de traversées beaucoup plus nombreuses assurées par le navire amiral de la compagnie et ce, dès le mois de février 2017, cependant, cette programmation a été annulée, probablement sous la pression du conseil européen.

La desserte de la Sardaigne est assurée une fois par semaine en saison par le Jean Nicoli à destination de Porto Torres, ce même port est également desservi toute l'année via Propriano par la CMN à l'aide du navire mixte Kalliste.

Le Danielle Casanova, navire amiral de la compagnie

Drapeau de la Corse Corse[modifier | modifier le code]

Ligne Navires
Marseille - Bastia Pascal Paoli (Corsica Linea) et Piana (CMN) toute l'année.
Marseille - Ajaccio Girolata (CMN) toute l'année,
Jean Nicoli (Corsica Linea) hors saison,
Paglia Orba (Corsica Linea) en saison
Danielle Casanova (Corsica Linea) en saison.
Marseille - Propriano Kalliste (CMN) toute l'année.
Marseille - Porto-Vecchio Paglia Orba hors saison,
Jean Nicoli en saison.
Marseille - L'Île-Rousse Monte d'Oro toute l'année.

Flag of the Italian region Sardinia.svg Sardaigne[modifier | modifier le code]

Le Jean Nicoli, cargo-mixte
Ligne Navires
Marseille - Porto Torres Jean Nicoli en saison.
Marseille - Propriano - Porto Torres Kalliste (CMN) toute l'année.

France - Maghreb[modifier | modifier le code]

La desserte de l'Algérie est effectuée hors saison par le Danielle Casanova et en saison par le Méditerranée.

La desserte de la Tunisie est effectuée toute l'année par le Danielle Casanova. Corsica Linea est complétée par la Compagnie tunisienne de navigation (Tunisia Ferries) pour ses traversées vers la Tunisie.

Drapeau de l'Algérie Algérie[modifier | modifier le code]

Ligne Navires
Marseille - Alger Danielle Casanova hors saison et Méditerranée en saison.
Marseille - Béjaïa Méditerranée en saison.

Drapeau de la Tunisie Tunisie[modifier | modifier le code]

Ligne Navires
Marseille - Tunis Danielle Casanova toute l'année et Méditerranée occasionnellement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Cosnard, « La nouvelle SNCM face à un concurrent inattendu », Le Monde, 6 janvier 2016
  2. « Transports maritimes: La Corsica Maritima dévore la MCM », sur France 3,
  3. « Corsica Linea, qui succède à la SNCM, lancée officiellement », sur 20 minutes,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres compagnies[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel