Marion Laborde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marion Laborde Portail du basket-ball
20131005 - Open LFB - Villeneuve d'Ascq-Basket Landes 041.jpg
Marion Laborde, lors de l'Open LFB 2013
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (29 ans)
Dax, Landes
Taille 1,78 m (5 10)
Situation en club
Club actuel Retirée
Poste Arrière-Ailière
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Tarbes
Tarbes
Basket Landes (NF1)
Basket Landes
Basket Landes
Basket Landes
Basket Landes
Basket Landes
Basket Landes
Basket Landes
01,8
01,2
0?
13,2
10,0
10,3
11,0
02,0
06,5
07,7[1]
Sélection en équipe nationale **
2010-2012 Drapeau : France France (56 sél.) 170[2]

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Marion Laborde, née le à Dax (Landes), est une joueuse française de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est appelée par le sélectionneur national dans la sélection des douze joueuses retenues pour disputer le Mondial 2010[3]. Elle est l'une deux internationales à avoir le moins joué au Mondial, mais elle finit le tournoi avec 28 points inscrits, à 56 % de réussite aux tirs dont un joli 67 % (8/12) à 3 points, étant meilleure marqueuse du match les opposant aux sud-coréennes avec 15 points (à 5/7 à 3 points)[4].

Dans la préparation de l'Euro 2011, elle bat son record personnel en bleu avec 15 points face à la Grèce. Préférée dans les 12 à des joueuses comme Pauline Krawczyk, Pierre Vincent dit d'elle : « On sait que Marion est une joueuse très fiable à mi-distance et avec le jeu intérieur que l’on a, elle est très importante pour nous, malgré tous les détracteurs que je peux avoir sur le sujet. Débordée par Maltsi en début de match, elle a su peu à peu trouver la parade pour l’empêcher de jouer. C’est très positif. Marion a eu une opportunité, elle a su la saisir[5]. »

En 2012, elle dispute les Jeux olympiques et en revient avec une médaille d'argent[6]. Pour la saison 2012-2013, elle ne peut disputer que deux rencontres[7] à la suite de blessures qui l'amènent également à renoncer à la perspective du Championnat d'Europe[6]. En avril 2013, elle prolonge son engagement de trois saisons[8].

En septembre 2015, elle contracte une blessure au genou qui doit l'éloigner du terrain pendant quelques mois[9]. Contractée lors d'une rencontre amicale face à Tarbes à Amou, cette blessure révèle un problème de cartilage au genou qui la contraint à mettre un terme définitif à sa carrière après 126 rencontres à basket landes et 56 sélections en équipe de France[10].

Clubs[modifier | modifier le code]

Saisons Équipe Pays
1999-2004 Amou Bonnegarde Nassiet Drapeau de la France France
2004 -2007 Tarbes Drapeau de la France France
2007-2008 Basket Landes (NF1) Drapeau de la France France
2008-2015 Basket Landes Drapeau de la France France

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marion Laborde », Ligue féminine de basket (consulté le 18 avril 2015)
  2. JO 2012 inclus. « Marion Laborde », FFBB (consulté le 17 août 2012)
  3. « Les 12 Bleues pour le Mondial », Fédération française de basket-ball,‎ (consulté le 12 septembre 2010)
  4. « Moyen de jouer le bronze », Sud Ouest,‎ (consulté le 9 octobre 2010)
  5. « Marion Laborde : « On a des raisons d’être ambitieuses » », Ladyhoop,‎ 31 mai2011 (consulté le 2 juin 2011)
  6. a et b « Saison terminée pour Marion Laborde », Catch& Shoot,‎ (consulté le 8 mars 2013)
  7. « Marion Laborde », ligue féminine de basket (consulté le 8 mars 213)
  8. « Basket Landes : Marion Laborde rempile pour trois ans, Humphrey et Abalde s’en vont », Catch & Shoot,‎ (consulté le 18 avril 2013)
  9. Thibaut Lasser, « Marion Laborde (Basket Landes) absente 2 à 3 mois », postup.fr,‎ (consulté le 11 septembre 2015)
  10. Thibaut Lasser, « Marion Labadie (Basket Landes) contrainte d’arrêter sa carrière »,‎ (consulté le 5 octobre 2015)
  11. « Des Bleues en bronze », FFBB,‎ (consulté le 4 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :