Marion Haerty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marion Haerty
Image illustrative de l’article Marion Haerty
Contexte général
Sport Snowboard Freeride
Site officiel www.marionhaerty.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France française
Nationalité France
Naissance (29 ans)
Lieu de naissance Colmar
Taille 1,64 m (5 5)
Poids de forme 64 kg (141 lb)
Club Chamrousse
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Freeride World Tour 4 1 1

Marion Haerty est née le à Colmar, est une snowboardeuse française. Elle est quadruple championne du monde et vice championne du monde dans la catégorie snowboard freeride .

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Marion Haerty est née le , à Colmar[1]. Elle déménage dans sa jeunesse dans la région de Grenoble, ce qui lui permet de faire ses débuts en snowboard dans la station de Chamrousse, où elle pratique également le skateboard avec un groupe d'amis. Elle a étudié au lycée de Villard-Bonnot et déménage à Crolles vers ses 16 ans où elle pourra découvrir la station des 7 Laux.

Marion Haerty est une passionnée de sport de glisse[2] et de voyages. Elle ne pratique pas que le snowboard, mais également le skateboard, le wake board et le parapente.

Débuts dans le snowboard[modifier | modifier le code]

C'est pour le Noël de ses 10 ans que Marion Haerty obtient son premier snowboard[1]. Dès son plus jeune âge, elle est passionnée de snowboard grâce à son grand frère ou de grandes rideuses qu'elle voit dans les magazines. C'est sa rencontre avec Phil Gerhardt, à Chamrousse, qui va la propulser très vite dans la compétition. Elle rentre alors à l'âge de 13 ans dans le club de snowboard et participe à des compétitions de slopestyle, boardercross et half-pipe. Elle a ensuite la possibilité de rentrer en sport études à Villard-de-lans pour poursuivre le boardercross, mais pour des raisons financières, elle se tourne finalement vers le lycée de Villard-Bonnot où les professeurs l’ont énormément soutenue en lui donnant des cours à distance lorsqu'elle avait des compétitions.

Elle est très rapidement sponsorisée : Rip Curl, Vans et Chamrousse la suivent déjà à l'âge de 17 ans[3].

Conversion dans le Freeride[modifier | modifier le code]

Son coach, Lionel Broche, voyait en elle un énorme potentiel en freeride. Il l'a aidée à développer son mental et l’emmenait «  rider » dès que possible. Le jour où la montagne l’a emporté, en 2013, a été un vrai coup dur. Elle décide alors de mettre de côté le freeride. Au même moment, le slopestyle est introduit au programme lors de l'édition de 2014 à Sotchi. Elle tente donc de se qualifier, mais il lui est très difficile de rattraper le niveau international, même en ayant eu quelques coachs comme Jean-Philippe Garcia ou Stéphane Azzola. De plus, les moyens financiers étaient un vrai frein pour ses projets.

Puis, pendant l'été 2015, elle se fait opérer de la cheville à cause d’une mauvaise interprétation de radio aux urgences à la clinique des Cèdres à Échirolles. Cela lui a valu une greffe osseuse pour ce qui devait être à la base une simple fracture. Ces évènements remettent en question son parcours en snowboard. Elle décide alors de pratiquer avant tout le plaisir de la glisse, de revenir aux origines du snowboard et de profiter de belles montagnes. Elle s'essaye alors au Freeride World Qualifications en début de saison 2015 et se retrouve propulsée sur le Freeride World Tour (FWT) grâce à Berti Denervaud, qui lui propose de remplacer une blessée à Verbier.

Elle est quadruple championne du monde de Freeride (2017, 2019, 2020 et 2021) et vice-championne du monde (2018)[4].

En 2021, Haerty réalise la saison parfaite : elle s'impose sur chacune des 4 manches prévues au calendrier du Freeride World Tour, en signant notamment un "doublé" en Andorre, à Ordino-Arcalis et s'adjuge logiquement le classement général féminin en snowboard. Elle est la première athlète en FWT à remporter ainsi toutes les épreuves sur une même saison (hommes et femmes confondus)[5].

Compétitions et victoires internationales[modifier | modifier le code]

Palmarès de Marion Haerty au niveau international
Année Résultat Compétition Réf.
2015 Médaille de bronze Classement général du Freeride World Tour (FWT)
2017 Médaille d'or Championne du monde de Freeride (FWT) [6]
2018 Médaille d'argent Vice-championne du monde de Freeride (FWT) [7]
2019 Médaille d'or Championne du monde de Freeride (FWT) [8]
2020 Médaille d'or Championne du monde de Freeride (FWT) [9]
2021 Médaille d'argent Étape du Natural Selection Tour
(Drapeau : États-Unis Jackson Hole, WY)
[10]
Médaille d'or 1re manche en snowboard du Freeride World Tour (FWT)
(Drapeau : Andorre Ordino-Arcalis)
[11]
Médaille d'or 2e manche en snowboard du Freeride World Tour (FWT)
(Drapeau : Andorre Ordino-Arcalis)
[12]
Médaille d'or 3e manche en snowboard du Freeride World Tour (FWT)
(Drapeau : Autriche Fieberbrunn)
[13]
Médaille d'or 4e manche en snowboard du Freeride World Tour (FWT)
(Drapeau : Suisse Verbier) Article détaillé
[5]
Médaille d'or Championne du monde de Freeride (FWT) [13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mat Ros, « Interview et biographie de Marion Haerty », sur Snowsurf Magazine, l’actualité du Snowboard Freestyle, Freeride, tests matos, vidéo (consulté le ).
  2. « Snowboard - Marion Haerty : les sports de glisse dans la peau », sur www.lequipe.fr (consulté le )
  3. Snowsurf, « Interview et biographie de Marion Haerty », sur Snowsurf Magazine : l’actu du Snowboard, tests snowboard, vidéo (consulté le )
  4. « Marion Haerty », sur marionhaerty.com (consulté le ).
  5. a et b « Freeride World Tour : Sans faute pour Marion Haerty, victorieuse à Verbier », sur L'Équipe Adrénaline, (consulté le ).
  6. Tatiana Weimer, « Marion Haerty, la snowboardeuse de l’Xtreme », sur www.lemonde.fr, (consulté le ).
  7. « Rencontre avec Marion Haerty, la reine du freeride ! », sur We love ski, (consulté le ).
  8. « Marion Haerty | Freeride World Tour », sur www.freerideworldtour.com (consulté le ).
  9. « Freeride World Tour : les champions de la saison 2020 couronnés », sur www.lequipe.com (consulté le ).
  10. « Marion Haerty deuxième du Natural Selection Tour, l'événement freeride de la sta Travis Rice », sur L'Équipe Adrénaline, (consulté le ).
  11. « Marion Haerty survole la première manche du Freeride World Tour 2021 en snowboard freeride », sur L'Équipe, (consulté le ).
  12. « Deuxième victoire de suite pour Marion Haerty au Freeride World Tour 2021 », sur L'Équipe Adrénaline, (consulté le ).
  13. a et b « Freeride World Tour - Snowboard : Marion Haerty sacrée pour la 4e fois championne du monde », sur L'Équipe Adrénaline, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]