Marion Coakes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marion Coakes
Discipline Saut d'obstacles
Période d'activité 1963-1983
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance
Lieu New Milton
Taille 1.65 m
Poids 60 kg
Monture
Stroller
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'été de 1968 - 1 -
Championnat du monde de saut d'obstacles féminin 1 1 -

Marion Coakes, désormais Marion Mould (née le à New Milton), est une cavalière britannique de saut d'obstacles.

Carrière[modifier | modifier le code]

Son père est agriculteur. Ses frères aînés, John et Douglas, font partie de l'équipe britannique junior de saut d'obstacles. À l'âge de trois ans, elle apprend à monter sur un poney. En 1960, son père lui achète Stroller, un poney de huit ans originaire d'Irlande. À la fin de carrière en junior, à 16 ans, son père veut lui donner un cheval, mais elle refuse et conserve le poney.

Pendant sa deuxième saison de compétition, elle remporte la Queen Elizabeth II Cup dans le cadre du Royal International Horse Show.

En 1964, à Hickstead, Marion Coakes remporte le Derby Trial et est deuxième du Derby. L'année, au même endroit, elle gagne le championnat du monde de saut d'obstacles féminin. Elle enlève le Hickstead Derby en 1967, est deuxième en 1968 et troisième en 1970.

Elle participe aux Jeux olympiques d'été de 1968 et remporte la médaille d'argent de l'épreuve individuelle. En 1970, elle est la première cavalière à gagner le Deutsches Spring- und Dressurderby.

Après la retraite de Stroller, Marion Coakes continue à faire de l'équitation et remporte de nouveau la Queen Elizabeth II Cup en 1976 sur une nouvelle monture, Elizabeth Ann.

En 1969, elle épouse le jockey David Mould.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnat du monde de saut d'obstacles féminin[modifier | modifier le code]

Dans les médias[modifier | modifier le code]

Marion Coakes tient un rôle (de cavalière) dans Monty Python's Flying Circus (saison 4, épisode 3).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]