Mario Balassi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mario Balassi
Mario Balassi Autorretrato P Pitti.jpg
Naissance
Décès
Activité

Mario Balassi né en 1604 à Florence en Toscane, mort le dans cette même ville est un peintre italien baroque actif au XVIIe siècle.

Autoportrait, palazzo Pitti

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario Balassi a commencé sa formation avec Jacopo Ligozzi, puis avec Matteo Rosselli et enfin avec Domenico Passignano qu'il a accompagné à Rome pour travailler sous le pontificat du pape Urbain VIII. À Rome il fait la connaissance d'Ottavio Piccolomini qu'il accompagne à Vienne, où il peint un portrait de l'empereur Ferdinand III. Taddeo Barberini lui commande une Transfiguration (copie de Raphaël) qui figure désormais dans l'église des Capucins à Rome. De retour à Florence, il peint un Saint Francois pour la Compagnia delle Stimmate. Il a également peint un Noli me tangere pour le couvent de la Maddalena. À son retour en Italie, il travaille à Prato, Florence et Empoli. Pour l'église de Sant' Agostino, à Prato, il peint une image de saint Nicolas de Tolentino et pour la Société du Stigmata à Florence, un Saint François. Dans la galerie de Vienne, on trouve une Vierge à l'Enfant que Balassi a peint sur une pierre. Parmi ses élèves on note Andrea Scacciati.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Autoportrait, Palazzo Pitti, Florence,
  • Portrait de Ferdinand III du Saint Empire,
  • Transfiguration (copie de Raphaël), église des Cappuccini de Rome.
  • Saint-François pour la Compagnia delle Stimmate, Florence
  • Noli me tangere,couvent de la Maddalena.
  • Saint-Nicolas de Tolentino, église de Sant' Agostino, Prato,
  • Vierge à l'Enfant, peinture sur pierre, Galerie de Vienne, Autriche.
  • Fresques, (1659), Cappella dell'Assunzione, église Santo Stefano, Empoli,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Stefano Ticozzi, Dictionnaire des architectes et sculpteurs, peintres, etc., vol. 1, Gaetano Schiepatti; numérisé par Googlebooks,le 24 janv 2007, (lire en ligne), p. 98
  • (en) Michael Bryan et Robert Edmund Graves (éditeur), Dictionnaire bibliographique et critique des peintres et graveurs of, vol. 1 : A-K, York St. #4, Covent Garden, Londres; Original de Fogg Library, numérisé 18 mai 2007, George Bell and Sons, (lire en ligne), p. 70

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :