Mario Albertini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albertini.
Mario Albertini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
PavieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Mario Albertini (né le à Pavie, Lombardie - mort le à Pavie) était un universitaire italien du XXe siècle, philosophe, professeur de philosophie politique à l'Université de Pavie, qui défendit toute sa vie les idées fédéralistes pour l'Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario Albertini adhère en 1945 au Mouvement fédéraliste européen (MFE) fondé deux ans plus tôt à Milan par Altiero Spinelli. Libéral, il abandonne toutefois le Parti libéral après la décision de ce dernier d'appuyer la monarchie lors du référendum de 1946. Diplômé en philosophie en 1951, il devient professeur d'histoire contemporaine, de sciences politiques et de philosophie politique à l'Université de Pavie.

Il est devient en 1953 un proche collaborateur de Spinelli. Après l'échec de la Communauté européenne de défense, et la démission de Spinelli, il lui succède à la tête du Mouvement fédéraliste européen.

En 1959, à Milan, avec un groupe de militants du Mouvement fédéraliste européen, il fonde « Le Fédéraliste », revue encore publiée en anglais et en italien[1].

Il publie L'État national, en 1960, ouvrage dans lequel il s'efforce de démystifier le caractère idéologique de l'État-nation[2].

Mario Albertini devient président de l'Union des fédéralistes européens (UEF) en 1975, poste qu’il conserva jusqu’en 1984.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'État national (1960, traduction française 1978 chez Fédérop);
  • La Politica (Giuffré, 1963);
  • Il federalismo e lo stato federale (Giuffré, 1963);
  • Qu'est-ce que le fédéralisme (1963);
  • L'integrazione europea (1965);
  • Proudhon (Vallecchi, 1974);

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]