Marine des États fédérés de Micronésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Marine des États fédérés de Micronésie déploie principalement trois patrouilleurs[1] pour assurer la surveillance de ses 6112 km de côtes (ainsi que les 200 milles nautiques de zone économique exclusive afférents).

Équipements[modifier | modifier le code]

3 patrouilleurs de la classe Pacific. Déplacement : 162 tonnes (pleine charge). Vitesse de croisière : 20 nœuds. Autonomie : 2 500 milles nautiques à 12 nœuds ou 10 jours. Équipage : 14 à 18 marins. Armement : indéfini (peut inclure 1 canon de 20mm et des mitrailleuses de 12,7 mm ou 7,62 mm). La construction de ces navires fut financée par l'Australie dans le cadre du Pacific Patrol Boat Program. Ceux-ci sont officiellement affectés à des opérations de police. Initialement prévus pour une durée de quinze ans, ils ont subi (ou vont subir) une refonte pour étendre leur capacité opérationnelle à 30 ans.

  • FSS Palikir (01). Commissionné en 1990, modernisé en 2007.
  • FSS Micronesia (02). Commissionné en 1990, modernisé en 2009.
  • FSS Independence (05). Commissionné en 1997, modernisation prévue en 2011.

2 patrouilleurs de classe Cape type C[2]. Longueur : 29m. Déplacement : 98 tonnes. Autonomie : 1 780 milles nautiques (en 1987). Équipage : 15 marins. Armement : 2 x 12,7mm + 2 lance-grenades.

  • FSM Paluwlap (03). Commissionné en 1958 (ex-WPB 95321 Cape Cross - Garde-côtes US). Remis à la Marine micronésienne en 1990.
  • FSM Constitution (04). Commissionné en 1958 (ex-WPB 95326 Cape Corwin - Gardes-côte US). Remis à la Marine micronésienne en 1990.

Références[modifier | modifier le code]