Marika Green

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marika Green
Description de cette image, également commentée ci-après
Marika Green en 1968.
Nom de naissance Marika Nicolette Green
Naissance (77 ans)
Stockholm, Suède
Nationalité Drapeau de la France France, Drapeau de la Suède Suède
Profession Actrice

Marika Green, née le à Stockholm, est une actrice franco-suédoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marika Nicolette Green est née le à Södermalm (Stockholm) dans le comté de Stockholm d'un père photographe suédois, Lennart Green (1911-2007) et d'une mère française, Jeanne Green-Le Flem (1912-2007). Elle est la petite-fille du compositeur Paul Le Flem[1] et la tante de l'actrice Eva Green.

Elle déménage en France en 1953 alors qu'elle n'a que 10 ans. À l'âge de 16 ans, elle obtient un rôle dans le film Pickpocket de Robert Bresson. Elle se fera également remarquer dans un second rôle dans Emmanuelle de Just Jaeckin en 1974. Elle tourne Hanna en mer en 1991 du réalisateur Christian Berger, qui deviendra son mari.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Théâtre[modifier | modifier le code]

Exposition[modifier | modifier le code]

En 2010, elle fait une proposition à la Galerie Catherine Houard[3] pour présenter un siècle de photographie dans sa famille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jeanne Green-Le Flem inhumée au Vieux-Marché », Ouest France,‎ (lire en ligne) :

    « Quinze jours après celle de son mari, Lennart Green, les obsèques de Jeanne Green-Le Flem, décédée vendredi à l'âge de 95 ans, ont été célébrées, mardi après-midi, en l'église du Vieux-Marché, près de Lannion. La cérémonie a eu lieu dans l'intimité familiale en présence, notamment, de sa fille, la comédienne Marika Green, de ses petites filles Joy et Eva Green et de sa belle fille Marlène Jobert. Madame Green-Le Flem, fille du compositeur Paul Le Flem, a été inhumée dans le caveau familial du cimetière du Vieux-Marché »

  2. « Le spectacle : Le Valet : Paris (France) : Théâtre de la Renaissance 1968 », sur BNF, (consulté le 18 novembre 2018).
  3. Galerie Catherine Houard

Liens externes[modifier | modifier le code]