Marik Ishtar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marik Ishtar est un personnage du manga/anime Yu-Gi-Oh!. Il est appelé Marek Ishtar dans la version 4kids de l'anime.

Son histoire[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses, les termes de l'anime.
Dans la série Yu-Gi-Oh!, Marik Ishtar est le possesseur de la Hache (aussi appelée Sceptre ou Baguette) Millénaire/du Millénium, qui lui permet de créer un jeu des ombres et de contrôler l'esprit d'un individu. C'est grâce à elle qu'il a pu créer l'organisation des pilleurs de l'ombre, ou ghouls. Son but est de se venger du Pharaon Atem (le double de Yugi Muto) et de s'approprier ses pouvoirs infinis afin de le remplacer. Pour cela, il doit avoir en sa possession les trois cartes de Dieux Égyptiens : Obélisk le Tourmenteur, Le Dragon Volant d'Osiris/Slifer le Dragon Céleste et le Dragon Ailé de Râ.

Ces deux dernières au départ sont en sa possession. Pour avoir le pouvoir infini, il lui faut également le Puzzle Millénaire. C'est pour cela qu'il défiera Yugi par l'intermédiaire de son esclave mental, Sting le Silencieux (un homme qui a tué ses propres parents que Marik a sous son contrôle grâce à son Item Millénaire). Mais il perdra le duel, et Yugi remporte ainsi Osiris (Slifer). Il ira alors jusqu'à retourner les amis de Yugi contre lui avec sa Hache Millénaire. Mais il échouera encore face à l'indestructible amitié qui lie Yugi et Katsuya Jono-Uchi (Joey Wheeler). Cependant, aussi surprenant que cela puisse paraître, le Marik que l'on voit à ce niveau de l'histoire est son bon côté. En effet, les ténèbres ont pris possession de son corps et elles surgiront lors de la phase finale du Battle City (Bataille Ville), lorsque Rishido (Odion) perdra conscience contre Jono-Uchi. Il plongera Mai Kujaku (Mai Valentine), Ryô Bakura et Jono-Uchi dans le Royaume des Ombres.
Lors de ces trois duels, il montrera la toute-puissance de son Dragon Aîlé de Râ. Mais c'est lors de sa finale contre Yugi que son bon côté triomphera, regagnant le contrôle du corps grâce aux encouragements de Rishido. Il remettra à Yugi sa Baguette Millénaire ainsi que son Dragon aîlé de Râ et deviendra un de ses amis.

Marik, accompagné de sa soeur Isis et Odion, va plus tard accueillir Yûgi et ses amis, venus en Égypte pour aider le Pharaon à retrouver les souvenirs de son passé. Après leur victoire contre Zorc l'obscur dans le passé d'Atem (qui a retrouvé la mémoire), Yûgi et ses compagnons se rendent sur le lieu où l'âme du Pharaon sera libérée. Marik et les autres assistent au duel entre Atem et Yûgi.

Il réapparaît en vision du passé dans Yu-Gi-Oh! GX, lors du voyage de Jaden Yuki sur les traces de Yûgi à Battle City. Ainsi que dans le film Yu-Gi-Oh ! The Movie : Super Fusion ! Bonds That Trenscend Time dans le prologue présentant Yugi et ses ennemis.

Le double de Marik[modifier | modifier le code]

Pour connaître l'origine de sa double personnalité (un point commun qu'il a avec Yugi et Bakura bien que dans leur cas, ce sont des esprits qui les possèdent), il faut remonter à son 10e anniversaire. En effet, Marik est né dans le clan très prestigieux des Ishtar, gardiens de la mémoire du pharaon qui n'est autre que Yugi. Ce clan a pour but, de génération en génération, de père en fils, de se faire tatouer dans le dos, avec un couteau brûlant, le secret de l'endroit où est cachée la mémoire du pharaon sans nom. Ce tatouage indique aussi ce qu'il faut (faire) pour être reconnu comme le véritable pharaon, c'est-à-dire les cartes des Dieux Égyptiens.
Mais Marik maudit son destin de gardien de la mémoire et demande à son serviteur et frère adoptif Rishido de le remplacer dans ce rôle si important. Rishido pense alors qu'en acceptant cette demande, il deviendrait un véritable Ishtar, ayant été adopté par le clan. Seulement, Rishido n'étant pas un membre du clan Ishtar par le sang, cette demande fut refusée. Marik dû se résoudre à accepter (de force) le rituel. De ce jour est né le côté sombre de Marik. Malheureusement pour cette entité, Rishido décida de se tatouer lui-même une prière sur le visage pour calmer la colère de son maître Marik.
Un jour que Marik, enfermé dans le tombeau depuis sa naissance, fugua avec sa sœur Isis (Shizu) pour voir le soleil, il se fit prendre par son père en rentrant. Il trouva Rishido, qui avait contribué à la fugue, torturé par son père. Lorsque Rishido tomba évanoui, son double se réveilla. Et sa première action fut d'égorger son propre père.
Ce n'est que lorsque Rishido se réveilla que le bon côté de Marik reprit le dessus. Voyant son père gisant sur le sol, il se demanda qui avait bien pu contribuer à la mort de son père, sévère et strict, mais restant quand même son père. C'est ainsi que l'esprit de Shadi, le gardien des Items Millénaires, lui apparut et lui révéla que ceci était dû à la volonté du pharaon.
Depuis ce jour, Marik garda une haine et une rancune envers Yugi immense, permettant ainsi à son double de grandir de plus en plus. Mais ce n'est que lors du Battle City (Bataille Ville) qu'il sortit complètement de son long sommeil, puisque Rishido, participant lui aussi, tomba dans le coma, s'étant attiré les foudres de la carte du Dragon Ailé de Râ, utilisant une copie de celle-ci.
La fin du Battle City se termina donc avec le côté maléfique de Marik. Personnage torturé et psychopathe, schizophrène et sadique, il tire son plus grand plaisir de la souffrance qu'il inflige aux autres et grâce à sa carte suprême du Dragon Ailé de Râ, il causa énormément de mal, marquant en même temps sa suprématie et son expérience du jeu Magic and Wizard (duel de monstres).

Duels[modifier | modifier le code]

Marik vs Mai[modifier | modifier le code]

Mai et Marik tombent l'un contre l'autre lors des quarts de finals. Ses amis tentent de la dissuader de livrer le duel mais elle refuse à cause de sa fierté de duelliste (dans l'anime, c'est parce que Jôno-Uchi lui a menti sur son rêve où ses amis lui venaient en aide, après que Mai lui ai demandé si elle en faisait partie, Jôno-Uchi affirma que non afin qu'elle ne s'imagine pas qu'il pense à elle). Mai a l'avantage lors des premiers tours. Mais elle comprend vite qu'elle est reliée à ses monstres via un filin et que leur souffrance et aussi sa souffrance. Prisonnière du jeu des ombres, elle est vite déroutée par les illusions. Mais grâce aux encouragements de ses amis, elle arrivera à faire face et parviendra même à s'emparer de la carte du Dragon Ailé de Râ. Malheureusement, seuls ceux pouvant lire les inscriptions figurant sur la carte peuvent utiliser son pouvoir. Mai étant incapable de les déchiffrer, Marik récite la prière et peut utiliser Râ, quand bien même c'est Mai qui l'a invoqué. Il immobilise Mai et lance une attaque sur elle. Elle est sauvée par Jôno-Uchi et Yûgi qui s'interposent. Malheureusement, ayant perdu le duel, elle est soumise au jeu de la sanction et est enfermée dans un sablier ou des insectes descendent un à un, lui causant une grande terreur. Si au bout de vingt-quatre heures, Marik n'est pas vaincu, elle mourra.

Dans l'anime, en plus d'être relié à ses monstres, elle perd un ami de sa mémoire à chaque fois qu'un de ses monstres est battu. Elle perdra ainsi Anzu et Jôno-Uchi de son esprit.

Marik vs Bakura[modifier | modifier le code]

Pendant la nuit, le double de Marik s'introduit dans la chambre de Rishido pour le tuer, mais Bakura s'interpose. Il est accompagné du véritable Marik qui veut récupérer son corps. Il engage donc un duel contre le double de Marik en espérant pouvoir gagner sa Hache Millénaire/Baguette du Millenium. Toutefois, ce dernier parvient à invoquer le Dieu Râ grâce à la carte Résurrection des Morts. Il utilise alors le deuxième pouvoir spécial de Râ : il fusionne avec lui et administre à Bakura la « mort en seul coup ». Ce coup lui permet de gagner le duel instantanément s'il réussit à ressusciter le Dieu et qu'il lui donne tous ses points de vie (sauf un pour pouvoir continuer le duel). Après la disparition de Bakura, Marik récupère son Anneau Millénaire.

Marik vs Jono-Ûchi[modifier | modifier le code]

Le lendemain, les quatre joueurs qualifiés pour les demi-finales s'affrontent dans un duel à quatre pour déterminer la composition des matches. Marik se retrouve opposé à Jono-Ûchi (Joey) au sommet de la tour d'Alcatraz de Kaiba. Le duel a lieu au Royaume des Ombres, et Jono-Ûchi doit subir le même supplice que Mai en endurant les mêmes dommages que ses monstres. Marik utilise une stratégie très agressive, combinant de nombreuses cartes pièges et des monstres de niveau d'attaque élevé sans compter les trois « Visor Death » qu'il invoque. Néanmoins, Jono-Ûchi se défend tellement bien que Marik est contraint d'invoquer le dieu soleil Râ. Il utilise alors le troisième et dernier pouvoir spécial de Râ : il le transforme en « God Phoenix », un immortel oiseau qui brûle l'âme de son adversaire. Jonô-Ûchi parvient quand même à résister à l'attaque et arrive presque à remporter le duel en invoquant un monstre puissant, le camp de Marik étant vide. Ce dernier entrevoit la défaite et a un moment de panique. Toutefois, Jono-Ûchi s'effondre d'épuisement avant de pouvoir lancer son attaque. Marik se qualifie alors de justesse pour la finale.

Marik vs Yûgi[modifier | modifier le code]

Son dernier duel est donc un jeu des Ombres terrifiant qu'il livre contre Yûgi. Cette fois, ce sont les doubles respectifs de Marik et Yûgi qui subissent des dommages à leur place et leur servent de « sacrifiés ». Marik sait alors que même si son double disparaît, il pourra rester en vie puisqu'il a le contrôle total de son corps (ce qui n'est pas le cas de Yûgi). Il envoie la carte du dieu soleil au cimetière dès le premier tour, ce qu'il lui permettra d'invoquer le dieu plusieurs fois grâce à la résurrection des morts, et d'utiliser ses deux pouvoirs spéciaux. Néanmoins, Yûgi parvient à contrer toutes les offensives du dieu, notamment grâce à ses propres cartes divines mais aussi grâce à la carte magique que lui à donnée Kaiba avant le duel. Parallèlement, Odion reprend conscience et se rend au sommet de la tour pour parler au véritable Marik, ce qui permet à ce dernier de reprendre temporairement le dessus sur son double. À la fin du duel, Yûgi attaque le double de Marik avec ses trois magiciens. Le vrai Marik reprend alors totalement le contrôle de son corps et c'est son double maléfique qui a pris sa place en tant que "sacrifié". Marik décide alors d'abandonner, et son double disparaît ainsi dans les ténèbres.

Decks[modifier | modifier le code]

Dans le manga[modifier | modifier le code]

Cartes Monstres[modifier | modifier le code]

L'exécuteur Makyura
Lorsque ce monstre est envoyé au cimetière, le joueur peut déclencher une carte piège.
Visor Death
Ce monstre sert d'écran invincible pendant trois tours pendant lesquels il ne craint aucun type d'attaque.
Visor Shock
Ce monstre renvoie les cartes masquées dans le tas de cartes de son propriétaire.
Drillago
Un monstre recouvert de foreuses.
[Dans le Jeu de Cartes, Drillago peut lancer une attaque directe sur les points de vie de l'opposant, à condition que ce dernier ait des monstres sur le terrain dont la puissance d'attaque surpasse 1600]
Nudrua
Ce monstre a un pouvoir spécial : lorsqu'il attaque, quel que soit le niveau du monstre adverse, ils sont détruits tous les deux.
Dark Jelloid
Au moment où ce monstre est invoqué, son propriétaire peut choisir un monstre adverse et lui faire perdre 800 points.
Lord Poison
C'est un monstre assez faible et n'a pas de pouvoir spécial.
[Dans le jeu de cartes, lorsque Lord Poison est détruit, il permet de faire revenir du cimetière un autre monstre de type plante (sauf un autre "Lord Poison")]
Poète de l'enfer Hell Poemer
Voilà un monstre assez redoutable : lorsqu'elle est détruite, cette carte rejoint le cimetière de l'adversaire pour le hanter. L'adversaire perdra ainsi une carte de sa main prise au hasard par le poète à chaque tour.
Gil Gurth

C'est un monstre au niveau d'attaque élevé (1800), mais qui n'a pas de pouvoirs spéciaux.

Legend Devil
Ce monstre est très redoutable, car il gagne 700 points d'attaque à chaque tour. Or, il est déjà fort lors de son invocation (1800 points).
Lava Golem
C'est un monstre de catégorie supérieure (8 étoiles) et dispose d'une d'attaque extrêmement puissante (3000). Néanmoins, cette carte doit jouer contre son propriétaire au moment où celui-ci l'invoque. L'adversaire à un prix à payer pour l'utiliser : tout d'abord, cette carte ne peut être invoquée qu'en sacrifiant deux monstres appartenant à l'adversaire. En outre, ce dernier perd 700 points de vie à chaque tour tant que ce monstre est en jeu.
Dans le jeu de Cartes, le Lava Golem fait perdre 1000 points de vie par tour.
La foudroyante larve vampire
Ce monstre attaque l'adversaire au moment même ou il apparaît sur le terrain et peut ensuite passer directement en mode défensif si son propriétaire envoie l'une des cartes de sa main au cimetière.
Juragedo
Un monstre de 1700 points d'attaque.
Revival Slime
C'est un monstre assez exceptionnel, qui confère à son propriétaire un pouvoir défensif frôlant l'illégalité : il ne craint aucune attaque, et se régénère autant de fois qu'il est détruit.
[Dans le jeu de cartes, il faut renoncer à 1000 points de vie pour faire revenir Revival Jam sur le terrain]
God Slime
Copie du soldat géant de l'obélisque, ce slime dispose de 3000 points de défense. Il ne peut pas porter d'attaque. Ca n'est pas une carte à proprement parler, mais une fusion de Revival Slime et d'un monstre invoqué grâce à une carte piège.
Granadora
Un monstre puissant qui dispose de 1900 points d'attaque, mais pas de pouvoir spécial.
[Dans le jeu de cartes, Granadora augmente de 1000 les points de vie de son propriétaire lorsqu'il est joué, mais baisse de 2000 ses points de vie lorsqu'il est détruit]
Boganian
Il s'agit d'un monstre au niveau d'attaque de 1300, mais qui dispose d'une faculté spéciale : sa présence sur le terrain de jeu inflige à son adversaire 300 pts de dommages à chaque tour.
[Dans le jeu de cartes, Boganian inflige 600 points de dommages à l'adversaire chaque tour]
Le Dragon Ailé De Râ
Voila enfin le monstre le plus puissant de ce jeu. Ses niveaux d'attaque et de défense sont déterminés à partir de ceux des trois monstres qui ont été sacrifiés pour qu'il puisse être invoqué (les monstres de catégorie divine (10 étoiles) ont besoin de 3 sacrifices pour apparaître) : tous leurs points d'attaque sont additionnés et forment le niveau d'attaque de ce Dieu (idem pour les points de défense). Il dispose, fait assez exceptionnel, de trois pouvoirs spéciaux. Tout d'abord, lorsqu'il est invoqué, il apparaît sous la forme d'une sphère lumineuse flottant dans le ciel. Le dragon ne peut être libéré que si quelqu'un récite le texte antique imprimé sur sa carte (même si ce n'est pas le joueur qui l'a invoqué). Ce texte ne peut être scandé que par une personne sachant lire le langage des gardiens des tombeaux (pas si facile!). Impossible donc pour quelqu'un de « normal » d'utiliser ce Dieu. Son deuxième pouvoir est de fusionner avec le joueur qui l'a invoqué. Ce dernier doit sacrifier tous ses points de vie (mais n'en garde qu'un pour pouvoir continuer à jouer), ces points de vie sont convertis en points d'attaque et de défense pour le dragon. En contre partie, le joueur ne fait plus qu'un avec le Dieu. Le troisième pouvoir de ce monstre est de se transformer en "God Phénix", un oiseau de feu qui, lorsque son propriétaire abandonne 1000 pts de vie, détruit tous les monstres en jeu et tue l'adversaire en le carbonisant.

Cartes de magie[modifier | modifier le code]

Cartes pièges[modifier | modifier le code]

Conclusion[modifier | modifier le code]

Dans l'anime[modifier | modifier le code]

Cartes monstres[modifier | modifier le code]

Melkid monstre aux quatre visages
Monstre de 1500 points d'attaque sans effets, il est surtout utilisé pour l'invocation du Gardien de la Bête Masquée.
Le gardien de la bête Masquée
Monstre extrêmement puissant de 3300 points d'attaque, qui a pour effet, après sa destruction, de faire apparaître le masque des damnés (voir section magique pour plus d'information). Ce monstre a tout de même un défaut puisqu'il ne peut être invoqué que si l'un des deux monstres utilisés pour l'invoquer est Melkid ou Tiki le sage (voir section monstre).

Cartes de magie[modifier | modifier le code]

Masque des damnés
Carte magique qui ne peut être utilisée que si le gardien de la bête masquée est détruit. Il permet de contrôler un monstre du joueur adverse.
Sort de douleur
Carte magique extrêmement puissante qui permet à son utilisateur de ne pas perdre de points de vie durent un combat et les fait perdre à son adversaire à la place.
Machine reproductrice de slime
Carte magique qui permet à Marik de créer un monstre à chaque tour avec 500 points d'attaque en mode défense.
[Dans le jeu, ces monstres ne peuvent être sacrifiés]
« Reflet Métallique De Jam » et « Renaissance De Jam »

Cartes pièges[modifier | modifier le code]

Abominable catastrophe
Carte piège d'une très grande puissance.
Dès que l'ennemi invoque un monstre, elle détruit toutes ses cartes sur les terrains. [Dans le jeu, elle détruit uniquement les cartes magiques et pièges lors d'une attaque adverse]


Corde de la vie
Carte piège qui permet de défausser toutes les cartes de sa main pour faire revenir un monstre du cimetière, en lui ajoutent 800 pts d'attaque

Note : Dans le jeu, le monstre doit être détruit dans le tour où la carte et jouée pour le faire revenir.

Roue de la torture
Carte piège très ennuyante pour l'adversaire puisqu'elle fait rendre un de ses monstres inutile à l'attaque et lui fait perdre 500 pts de vie par tour (tant que cette carte reste en jeu)
Vendeur de cercueil
Ce piège fait perdre 300 pts de vie à l'adversaire pour chaque monstre qui va au cimetière

Conclusion[modifier | modifier le code]

On peut dire alors que Marik (ou marek) est un adversaire redoutable qui plus est grâce à son deck .Pour ceux qui voudraient son deck il faudra attendre le 19 octobre 2010 pour voir son deck (en amélioré) sortir en France avec quelque cartes rare rééditées comme Force De Miroir, Golem De Lave, Invitation Des Ténèbres et en plus 2 cartes Ultra rares que les Japonais n'ont pas (^^ enfin) je nomme: Bête Mystique De Serket et Le Temple Des Rois (qui fonctionne ensemble pour un effet très sympathique)

Voici l'effet de la Bête mystique de Serket: Détruisez cette carte si vous ne contrôler pas "Le temple des rois".Chaque fois que cette carte détruit un monstre à l'issue d'un combat, le monstre détruit est retiré du jeu et cette carte gagne 500 point d'ATK.

Ensuite l'effet de la carte "le temple des rois": Le contrôleur de cette carte peut activer des cartes piège durant le tour où elles sont posées. Si vous contrôlez "Bête mystique de Serket" et cette carte, vous pouvez les envoyer au cimetière pour invoquer spécialement 1 monstre depuis votre Main, Deck ou Extra-Deck

Dans l'anime[modifier | modifier le code]

Cartes monstres[modifier | modifier le code]

Melkid, monstre aux quatre visages
Monstre de 1500 points d'attaque sans effets, il est surtout utilisé pour l'invocation du Gardien de la Bête Masquée.
Le gardien de la bête Masquée
Monstre extrêmement puissant de 3300 points d'attaque, qui a pour effet, après sa destruction, de faire apparaître le masque des damnés (voir section magique pour plus d'information). Ce monstre a tout de même un défaut puisqu'il ne peut être invoqué que si l'un des deux monstres utilisés pour l'invoquer est Melkid ou Tiki le sage (voir section monstre).
Le Dragon Ailé De Râ

Voilà enfin le monstre le plus puissant de ce jeu. Ses niveaux d'attaque et de défense sont déterminés à partir de ceux des trois monstres qui ont été sacrifiés pour qu'il puisse être invoqué (les monstres de catégorie divine (10 étoiles) ont besoin de 3 sacrifices pour apparaître) : tous leurs points d'attaque sont additionnés et forment le niveau d'attaque de ce Dieu (idem pour les points de défense). Il dispose, fait assez exceptionnel, de trois pouvoirs spéciaux. Tout d'abord, lorsqu'il est invoqué, il apparaît sous la forme d'une sphère lumineuse flottant dans le ciel. Le dragon ne peut être libéré que si quelqu'un récite le texte antique imprimé sur sa carte (même si ce n'est pas le joueur qui l'a invoqué). Ce texte ne peut être scandé que par une personne sachant lire le langage des gardiens des tombeaux (pas si facile!). Impossible donc pour quelqu'un de « normal » d'utiliser ce Dieu. Son deuxième pouvoir est de fusionner avec le joueur qui l'a invoqué. Ce dernier doit sacrifier tous ses points de vie (mais n'en garde qu'un pour pouvoir continuer à jouer), ces points de vie sont convertis en points d'attaque et de défense pour le dragon. En contre partie, le joueur ne fait plus qu'un avec le Dieu. Le troisième pouvoir de ce monstre est de se transformer en "God Phénix", un oiseau de feu qui, lorsque son propriétaire abandonne 1000 pts de vie, détruit tous les monstres en jeu et tue l'adversaire en le carbonisant.

Cartes de magie[modifier | modifier le code]

Masque des damnés
Carte magique qui ne peut être utilisée que si le gardien de la bête masquée est détruit. Il permet de contrôler un monstre du joueur adverse.
Sort de douleur
Carte magique extrêmement puissante qui permet à son utilisateur de ne pas perdre de points de vie durant un combat et les fait perdre à son adversaire à la place.
Machine de slim
Carte magique qui permet à Marik de créer un monstre à chaque tour avec 500 points d'attaque en mode défense.
[Dans le jeu, ces monstres ne peuvent être sacrifiés]

Cartes pièges[modifier | modifier le code]

Vendeur de cercuœil

Conclusion[modifier | modifier le code]

Stratégie[modifier | modifier le code]

Sans connaissance totale du deck de Marik, il est possible de « supposer » sa stratégie qui se décompose en trois phases :

  1. Affaiblir l'adversaire psychiquement et physiquement grâce au jeu des ombres ;
  2. Invoquer des monstres puissants aux effets dévastateurs sur l'adversaire tout en étant protégé par un grand nombre de cartes piège ;
  3. Si les deux autres phases sont respectées, cela consiste à invoquer le Dragon de Râ et à pulvériser (au sens propre) l'adversaire grâce à ses effets.

Notons aussi une autre sorte de stratégie de Marik : la torture psychologique de l'adversaire jusqu'à ce qu'il sombre dans la folie et qu'il déclare forfait (faute de mieux au pire). Stratégie horrible mais efficace.