Marigoule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marigoule
Image illustrative de l’article Marigoule
Arbre
Synonyme M15
Origine Croisement de C. crenata × C. sativa obtenu en Corrèze.
Vigueur très forte.
Port semi-érigé, très ramifié
Mise à fruit assez lente.
Productivité moyenne, parfois faible si mal pollinisé
Débourrement précoce à très précoce
Sensibilité Virus mosaïque du châtaignier, gel de printemps, asphyxie racinaire, xylébore, Cynips du châtaignier
Type de floraison Longistaminée mais pollen peu fertile
Date de floraison précoce
Pollinisé par Pollinisation difficile. Choisir au moins deux pollinisateurs différents de préférence de type sativa pur tels que Marron de Goujounac, Marron de Chevanceaux ou Belle épine ou à défaut les hybrides Bournette, Précoce migoule ou Maraval.
Porte-greffe conseillé Marsol, Ferosacre, Marlhac ou SPR
Utilisation Fruit frais et reboisement forestier
Fruit
Calibre gros à très gros
Forme elliptique courte à longue
Couleur brun rouge brillant
Cloisonnement inférieur à 5 %
Maturité semi précoce.
Conservation bonne
Epluchage bonne
Saveur moyenne
Sources "Châtaignes et marrons" - Henri BREISCH - éditeur CTIFL - 1995

Marigoule est le nom d'un hybride naturel de châtaignier (synonyme M.15 ou CA 15), croisement entre un châtaignier européen (Castanea sativa) et japonais (Castanea crenata).

Cette variété obtenue dans le verger de Migoule à Ussac en Corrèze en 1986 produit de gros fruit de couleur brun rouge brillant, se conservant bien. Marigoule (contraction de Marron de Migoule) est un marron très apprécié sur le marché de bouche.

Comme porte-greffe, il est incompatible avec de très nombreuses variétés mais compatible avec Précoce Migoule, Maridonne, Bournette, Fertil, Sauvage Marron, Précoce Monteil ou Sucquette.

Culture[modifier | modifier le code]

L'arbre est très vigoureux mais très exigeant sur la qualité du sol qui doit être riche en matière organique. Sa vigueur et la qualité de son bois le rendent intéressant pour le reboisement.

C'est une variété longistaminée mais au pollen de qualité moyen. Marigoule peut également rencontrer des difficultés à être lui-même pollinisé si le climat est humide à la fin du printemps au moment de la pollinisation. Il nécessite donc la présence de pollinisateurs (1 rang sur trois de variété Précoce Migoule[1]). Sous climat sec et avec de bons pollinisateurs, il est moyennement productif. Sa maturité est demi-précoce. Ses fruits de bonne tenue tombent dans leur bogue.

C'est l'hybride qui résiste le mieux à la maladie de l'encre. Il résiste également à l'anthracnose mais est sensible aux froids du printemps et à l'asphyxie racinaire.

Lors de l'implantation d'un verger, la mise à fruit est assez longue.

Zones de culture[modifier | modifier le code]

Il se cultive plutôt à basse altitude dans des zones bien ensoleillées et protégées du vent (jusqu'à 300 m pour le Sud-Ouest ou 400 m dans le Sud-Est) sinon sa productivité reste faible. En France, il est cultivé surtout dans le Sud de la Dordogne et le Lot-et-Garonne pour la production de fruit frais en raison de leur bel aspect.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]