Marie de Louvencourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie de Louvencourt
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Marie de Louvencourt (1680-1712) est une librettiste et poète française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Paris en 1680 ; fille d'Augustin de Louvencourt[1]. Musicienne, elle s'accompagnait au théorbe pour chanter ses poèmes. Madeleine de Scudéry, qui était de ses amies, publia dans les Entretiens de Morale des poèmes de Marie de Louvencourt. Elle mourut à Paris, en Les vers qui lui échappèrent, peu de momens avant sa mort, présentent le tableau d'une ame ferme et calme, à qui la philosophie n'était pas étrangère[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cantates[modifier | modifier le code]

  • L'amour piqué par une abeille Lire en ligne ; musique de Clérambault [3]
  • La musette Lire en ligne
  • Médée ; musique de Clérambault [4]
  • Ariane ; Céphale et l'Aurore; Zéphir et Flore ; Psyché ; Alphée et Aréthuse; Léandre et Héro ; ; Pygmalion; Pirame et Thisbé : mises en musique par Clérambault et d’autres grands maîtres[5]

On trouve ces cantates dans Souvenirs des muses, ou Collection des poètes français morts à la fleur de l'âge, par Buisson[6].

Poésie[modifier | modifier le code]

Ses poésies — peu nombreuses — ont été recueillies dans le Parnasse des Dames. T. V. Billardon de Sauvigny Ruault, 1773, p. 196. (malheureusement ce tome manque parmi les exemplaires disponibles en ligne)

Critique[modifier | modifier le code]

  • « Son humeur était douce, sa conversation pleine de charmes et d'agréments ; elle chantait bien, elle joignait à une voix brillante le goût le plus exquis, et jouait parfaitement du théorbe. Rien n'était plus ravissant que de voir cette jeune et belle personne chanter elle-même en s'accompagnant les jolis vers qu'elle avait faits » (Billardon de Sauvigny).
  • Jugement de Claude-Charles Guyonnet de Vertron La Nouvelle Pandore, ou les femmes illustres du siècle de Louis-le-Grand page 342

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Fournier Variétés historiques et littéraires Tome IV, page 131 note 1[
  2. Fortunée Briquet Dictionnaire historique, littéraire et bibliographique des Françaises
  3. Données BNF
  4. Données BNF
  5. M. Couvreur : Marie de Louvencourt, librettiste des cantates françoises de Bourgeois et de Clérambault. Revue belge de musicologie (n° 54) 1990, p. 25-40
  6. JeanHoefer Nouvelle biographie universelle