Marie Stuart, reine d'Écosse, recevant sa sentence de mort que vient de ratifier le Parlement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie Stuart, reine d’Écosse, recevant sa sentence de mort que vient de ratifier le Parlement
Marie Stuart, reine d'Écosse, recevant sa sentence de mort que vient de ratifier le Parlement - Jean-Baptiste Vermay - MBA Lyon 2014.jpg
Artiste
Date
vers 1808
Technique
Dimensions (H × L)
129 × 162 cm
Collection
Musée national de Malmaison et Boi-Préau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
N° d’inventaire
M.M.2000.2.1Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Marie Stuart, reine d’Écosse, recevant sa sentence de mort que vient de ratifier le Parlement est un tableau peint par Jean-Baptiste Vermay vers 1808.

Une version est conservé au Château de Malmaison à Rueil-Malmaison[1]. Une autre est conservé à Arenenberg à Salenstein. En 2014, cette dernière est prêtée au Musée des beaux-arts de Lyon dans le cadre de l'exposition L'invention du Passé. Histoires de cœur et d'épée 1802-1850.

Historique de l'œuvre[modifier | modifier le code]

L'œuvre est tout d'abord acquise par l'impératrice Joséphine après le Salon de 1808. Par la suite, elle appartient à la collection de la reine Hortense à Constance, puis à Arenenberg. Cette œuvre a ensuite fait partie de la collection de Napoléon III, puis elle a été exposée à Malmaison en 1867. Elle est restituée par l’État français à l'impératrice Eugénie en 1881. Elle la lègue en 1906 au canton suisse de Thurgovie avec le domaine d'Arenenberg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références générales[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pougetoux 2003, , p. 133 - 134
  • La Rochelle 2010, , p. 40