Marie Patouillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie Patouillet
Image illustrative de l’article Marie Patouillet
Contexte général
Sport Cyclisme handisport
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Versailles (France)
Club US Créteil cyclisme
Entraîneur Grégory Baugé
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux paralympiques 0 0 2
Championnats du monde de paracyclisme sur piste 0 2 1

Marie Patouillet, née le à Versailles, est une coureuse cycliste handisport française, en catégorie WC5 (handicap membre inférieur).

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Patouillet a une malformation de naissance à son pied gauche (anomalie articulaire au niveau de la cheville, et la présence de trois orteils au lieu de cinq à son pied gauche), ce qui lui a engendré une inégalité de longueur de ses jambes et l'empêchant de courir[1].

À 18 ans, elle intègre la Santé Navale à Bordeaux et elle exerce la profession de médecin généraliste.

En 2017, elle participe à l'Étape du Tour, une course amateur, qu'elle termine après 9h23[1] . C'est ce qui lui donnera envie de pratiquer le cyclisme.

Elle se spécialise alors pour le cyclisme sur piste à partir de 2018 et l'année suivante, elle décroche déjà une médaille de bronze au 500 m arrêté C5 lors du championnats du monde de paracyclisme sur piste de 2019 à l'Omnisport Apeldoorn et une 9e place en poursuite 3km C5.

Aux championnats de France de cyclisme sur piste 2019, elle monte sur le podium élite du 500 m avec les cyclistes valides pour obtenir la troisième place, année où Mathilde Gros sera championne de France.

Pour les championnats du monde suivant en 2020 au vélodrome de Milton, elle est deux fois médaillée d'argent sur 500 m arrêté C5 et à l'omnium C5, ainsi qu'une 4e place dans la course scratch C5.

En 2021, elle participe aux Jeux paralympiques de Tokyo où elle remporte une première médaille de bronze en poursuite individuelle C5, derrière la grande championne britannique Sarah Storey[2].

Le 2 septembre 2021, elle remporte une deuxième médaille de bronze lors de l'épreuve sur route en C5[3].

Palmarès handisport[modifier | modifier le code]

Jeux paralympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde de paracyclisme sur piste[modifier | modifier le code]

  • Championnats du monde de paracyclisme sur piste 2019 à Apeldoorn
    • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze en 500 m arrêté C5
  • Championnats du monde de paracyclisme sur piste 2020 à Milton
    • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent en 500 m arrêté C5
    • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent en omnium C5

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]