Marie Mandy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mandy.
Marie Mandy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Marie Mandy est une réalisatrice belge, née en 1961 à Louvain (Leuven). Après une licence en philologie romane dans cette ville, elle obtient un diplôme en Arts and Technique of Film Making à la London International Film School. Réalisatrice et photographe indépendante, elle réalise avant tout des documentaires. Elle vit à Marseille.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1986 : The man who thought too much - The Trouble with mary
  • 1989 : Judith
  • 1992 : Pardon Cupidon
    , (long métrage)
  • 1998 : Portrait de groupe en l'absence du ministre
    (documentaire sur une douzaine de cinéastes belges et sur la situation du cinéma en Belgique après la régionalisation instaurant une coupure entre la Flandre et la Wallonie d'un point de vue culturel)
  • 2001 : Filmer le désir
    (voyage à travers le cinéma des femmes) (docum.)
  • 2002 : La femme du président
    (documentaire sur des femmes de présidents de plusieurs continents)
  • 2002 : Madeleine au paradis
    (docum., témoignage d'une femme de 90 ans)
  • 2003 : Le Regard des autres
    (court métrage)
  • 2003 : Hubert Nyssen
    , portrait en 22 fragments (Docum.)
  • 2004 : Voir (sans les yeux)
    , portraits saisissants de 5 personnes très malvoyantes, comme filmés « avec leurs yeux », primé en Allemagne (prix Europa 2004 à Berlin et Potsdam) et en Belgique (prix Henri Storck 2005)
  • 2004 : Les seins aussi ont commencé petits
  • 2006 : C koi être une femme ? et C koi être féministe ?
  • 2010 : Mes deux seins, journal d'une guérison.
  • 2012 : J'suis pas mort, sur le suicide des adolescents. Marie Mandy retrouve certains des adolescents suicidaires auxquels elle avait consacré un film six ans plus tôt: J'voulais pas mourir, juste me tuer

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]