Marie Kondō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie Kondō
Marie Kondō, 2016 (cropped).jpg
Marie Kondo, en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
近藤麻理恵Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Time 100 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Marie Kondō (近藤 麻理恵, Kondō Marie?), née le à Tokyo, est une essayiste japonaise, consultante et personnalité médiatique japonaise spécialisée dans le rangement et le développement personnel. Elle applique ses techniques de Home Organizing.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2011, Marie Kondō publie Jinsei ga tokimeku katazuke no mahō (traduit en français par La magie du rangement) dans lequel elle présente sa méthode pour conserver l'ordre. Le livre se vend à plus de 1,3 million d'exemplaires au Japon et se retrouve au premier semestre de l'année 2012 la deuxième meilleure vente de livres au Japon[1]. En 2012, elle publie une suite au premier volume. La station de télévision japonaise NTV produit une série télévisée du même nom à partir des deux titres[1].

Depuis, son livre est paru dans de nombreux pays et les ventes dépassent les 8 millions d'exemplaires (2018[2],[3]).

La « méthode KonMari »[modifier | modifier le code]

Consultante japonaise en rangement, Marie Kondō est l’auteure de la méthode KonMari, une approche innovante du rangement qui tend à allier rangement et développement personnel que l'on peut résumer par Home Organizing[4]. La « méthode KonMari » permet à la fois de maintenir chez soi un intérieur ordonné et de favoriser chez les personnes qui l'appliquent une relaxation et un apaisement mental qui provient du fait même de ranger et de trier. De nombreuses personnes ont déjà adopté la méthode comme un art de vivre, y compris des célébrités et personnalités publiques[5]. Elle part du présupposé que le rangement n'est pas un savoir inné et qu'il doit s'apprendre, mais qu'en réalité, on n'apprend pas aux enfants à ranger, ce qui peut créer de la frustration pour les gens qui n'arrivent pas à s'organiser[6].

Règles[modifier | modifier le code]

Voici quelques règles représentatives de la « méthode KonMari » pour ranger son intérieur :

  1. Faire du rangement un événement et considérer son intérieur et ses objets comme des êtres à part entière. Les objets sont faits d’« énergies » positives ou négatives selon qu'ils rappellent de bons ou de mauvais souvenirs ;
  2. Commencer par disposer par terre au centre d’une même pièce tous les objets en les triant par catégories (vêtements, souvenirs, etc.) ;
  3. Se débarrasser du superflu et accepter de jeter pour mettre en valeur ce qui tient réellement à cœur. Si on ne sait pas quoi jeter il faut se demander quels objets procurent vraiment du plaisir (en japonais « tokimeku », a été traduit en anglais par « spark joy » et se traduit en français par « étincelle de joie » ou « palpite ») et ne conserver que ceux-ci ;
  4. Définir une place pour chaque objet qui le mette réellement en valeur, et remettre celui-ci dans son lieu de prédilection après chaque utilisation. C’est la condition sine qua non du rangement efficace selon la « méthode KonMari » ;
  5. Imprégner ses objets et ses vêtements d’une énergie positive en les aérant, en leur faisant prendre la lumière et en les considérant avec joie ;
  6. Ranger ses vêtements, selon la « méthode KonMari » en les pliant et en les disposant horizontalement afin de ne pas les entasser les uns sur les autres.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « 人生がときめく片づけの魔法 », NTV (consulté le 29 mai 2013).
  2. Lauren Provost, « Découvrez les secrets du pliage vertical de Marie Kondo, en dessins », sur Le HuffPost, .
  3. « About the KonMari Method », sur KonMari (consulté le 24 juillet 2018).
  4. (en) Penelope Green, « Kissing Your Socks Goodbye », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 30 mars 2020).
  5. (en) « Jamie Lee Curtis Consults Sigourney Weaver About Her Next Tattoo », sur New York, .
  6. Rebecca Benhamou, « Ranger pour être plus heureux? », L'Express,‎ (lire en ligne).

Crédits[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :