Marie Comnène (1152-1182)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie Comnène.
Marie Comnène
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Fratrie
Alexis II Comnène
Alexios Komnenos (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

Marie Comnène (en grec : Μαρία Κομνηνή, Maria Komnēnē), née à Constantinople probablement en mars 1152, morte à Constantinople en juillet 1182, était la fille aînée de l'empereur Manuel Ier Comnène et de Berthe de Sulzbach. Elle est connue sous le nom de Porphyrogénète, car « née dans la pourpre », c'est-à-dire née dans le palais impérial pendant le règne de son père.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1163, elle est fiancée à Béla III, roi de Hongrie ; à cette date, Manuel n'espérait plus avoir de fils et était prêt à désigner Béla comme son héritier, à qui il accorde la dignité de despote et qu'il rebaptise Alexis. Cet accord est rompu en 1169, à la naissance du fils de Manuel, le futur Alexis II Comnène. Marie est ensuite fiancée à Guillaume II, roi de Sicile, mais ces fiançailles sont de nouveaux rompues par Manuel. Finalement, Marie épouse en 1180 Rénier de Montferrat (1162 † 1183), qui est rebaptisé sous le nom de Jean et qui reçoit le titre de césar.

Après la mort de l'empereur Manuel en 1180, Marie et Rénier se retrouvent impliqués dans les intrigues contre la belle-mère de Marie, l'impératrice douairière Marie d'Antioche, qui gouvernait comme régente au nom de son fils l'empereur Alexis II. Une émeute éclate contre l'impératrice, soutenue par Marie et Rénier, mais cette tentative de s'emparer du pouvoir échoue. Les deux meurent en 1182, probablement empoisonnés, peu après la prise de pouvoir par Andronic Comnène, un cousin paternel de Manuel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicetas Choniates, Historia, Berlin and New York, ed. J.-L. Van Dieten,
    • (en)traduit par H.J. Magoulias : O City of Byzantium, Annals of Niketas Choniates, Detroit, Wayne State University Press année=1984 (ISBN 0-8143-1764-2)
  • Lynda Garland & Andrew Stone, Maria Porphyrogenita, daughter of Manuel I Comnenus, De Imperatoribus Romanis (lire en ligne)