Marie Brûlart de La Borde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 février 2020 à 14:48 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Marie Brûlart
Image dans Infobox.
Sanguine préparatoire au portrait de la Duchesse de Luynes, par Alexandre Cabanel.
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Conjoints
Louis-Joseph de Béthune (d)
Charles-Philippe d'Albert de LuynesVoir et modifier les données sur Wikidata

Marie Brûlart de La Borde, née vers 1684 et morte le à Versailles, duchesse de Luynes par son second mariage, fut dame d’honneur de la reine Marie Leszczynska.

Famille

Fille de Nicolas Brûlart, marquis de La Borde, et de Marie Bouthillier de Chavigny, elle épousa en 1704 en premières noces Louis Joseph de Béthune-Charost (1681-1709), qui trouva la mort à la bataille de Malplaquet, quatre jours après la naissance de sa fille, Marie Thérèse de Béthune-Charost (-1716).

Veuve, Marie Brûlart de La Borde se remaria à Charles-Philippe d'Albert de Luynes, duc de Luynes et de Chevreuse, mémorialiste, union qui resta sans postérité.

Biographie

Amie de la reine de France Marie Leszczynska, Marie Brûlart de La Borde la servit en tant que dame d’atours de 1735 à 1763. Son second mari le duc de Luynes a laissé des mémoires sur la vie à la cour de Versailles, et notamment des témoignages précieux sur Madame de Pompadour.

Elle fit partie des intimes conviés dans les salons littéraires et aux Grandes Nuits de Sceaux données au château de Sceaux par Louise-Bénédicte de Bourbon, duchesse du Maine, autour de sa cour et des chevaliers de la Mouche à miel.

Bibliographie

  • Nancy Mitford (trad. René Chalut), Madame de Pompadour, Le livre contemporain, coll. « Présence de l'histoire », (réimpr. 1958), 314 p.

Références

Voir aussi

Article connexe

Liens externes