Marie Amachoukeli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie Amachoukeli
Marie Amachoukeli en 2014 au festival du film de Cabourg.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Films notables

Marie Amachoukeli, née le à Paris, est une réalisatrice et scénariste française de cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du sculpteur franco-géorgien, Goudji[1], sœur de l'éditeur Stéphane Barsacq et petite-fille du dramaturge André Barsacq, Marie Amachoukeli a étudié à La Femis[2].

Elle co-écrit avec Claire Burger le film Forbach, primé au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, puis co-réalise avec elle C'est gratuit pour les filles, sélectionné à la Semaine de la critique du Festival de Cannes et César du meilleur court métrage, enfin Demolition party en 2013.

En 2014, avec Claire Burger et Samuel Theis, elle passe au long métrage avec le film Party Girl pour lequel ils obtiennent la Caméra d'or au Festival de Cannes 2014 et de nombreux prix à l'international[3].

En 2017, elle collabore avec Vladimir Mavounia Kouka sur I want Pluto to be a planet again, cartoon en noir et blanc nommé aux César en 2018.

En tant que scénariste, elle collabore avec Franco Lolli, Clément Cogitore, Guillaume Gouix, Cyprien Vial, ou Julia Ducournau.

Elle fait partie du jury de la Caméra d'or, présidé par Ursula Meier, durant le 71e Festival de Cannes en . Le premier long-métrage récompensé est Girl de Lukas Dhont.

Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l'égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l'audiovisuel[4],[5].

En 2020, l'Institut national de l'audiovisuel lui donne carte blanche avec Zabou Breitman et Michel Hazanavicius, pour réaliser un nouveau format court autour des archives[6],[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice et scénariste[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La fille de Goudji a du talent, La Nouvelle république
  2. Annuaire des anciens élèves de la fémis
  3. Franck Nouchi, « Party Girl : une aventure de cinéma à trois », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  5. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le )
  6. Avec Madelen, l’Ina met ses pépites à portée de clic, L'Union
  7. Rétronomie, Madelen

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]