Marie Allo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie Allo
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
QuintinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Prix Artigue ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Marie Louise Angélique Nelly Allo est une écrivaine française née le à Quintin (Côtes-d'Armor) et morte dans la même commune où elle est inhumée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Louis-François-Marie Allo (1840-1911), médecin, et de Marie-Anne Duval-Desvallée (1842-1900), elle a publié des recueils de poésie, des récits folkloriques et des pièces de théâtre : Thomas-Coz, Thomas-Bihan, Vieille Eli Boubane.

Marie Allo habitait avec la poétesse Mathilde Delaporte au 3 et 5 rue Notre Dame à Quintin dans une maison sur laquelle une plaque commémorative a été apposée en 1952[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Voix de la lande, éd. Lemerre, 1908
  • Bretons d'après nature, éd. Les Gémeaux, 1920
  • Les Fontaines, éd. Chiberre, 1923, prix Artigue de l'Académie française
  • Comme on est bien chez nous, éd. Aubert, 1928
  • Le Feu de Saint Jean, in Récits de la lande et de la grève, éd. Duval, 1932
  • La Cité engloutie, éd. Duval, 1938
  • Dans le vent salé d'Armor, Maison de la Bonne Presse, 1941

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marguerite Le Lay, « Marie Allo », Le Quintinais,‎ , p. 14