Marie-Thérèse Cibo de Malaspina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marie-Thérèse Cibo de Malaspina
Illustration.
Marie-Thérèse Cibo de Malaspina.
Titre
Duchesse de Massa et Princesse de Carrare

(59 ans, 4 mois et 11 jours)
Prédécesseur Alderano Cibo de Malaspina
Successeur Marie-Béatrice d'Este
Duchesse de Modène

(10 ans, 10 mois et 7 jours)
Prédécesseur Charlotte-Aglaé d'Orléans
Successeur Marie-Béatrice de Savoie
Biographie
Dynastie Famille Malaspina
Date de naissance
Lieu de naissance Novellara
Date de décès (à 65 ans)
Lieu de décès Reggio d'Émilie
Père Alderano Cibo de Malaspina
Mère Ricciarda Gonzaga
Conjoint Hercule III de Modène
Enfants Marie-Béatrice d'Este

Marie-Thérèse Cibo de Malaspina née le 29 juin 1725 à Novellara et morte le 29 décembre 1790 à Reggio d'Émilie fut la dernière souveraine du duché de Massa et de la principauté de Carrare. Aînée des enfants de Alderano Ier,duc de Massa et Carrare, et de Ricciarda de Gonzague, fille de Camille, Comte de Novellara, elle était l'épouse d'Hercule III, duc de Modène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Thérèse Cibo de Malaspina est née dans la ville de Novellara (dans ce qui est maintenant la province de Reggio Emilia). Elle succéda à son père le 18 août 1731 à l'âge de six ans. La régence fut confiée à sa mère, Richarde de Gonzague.

Dès 1734, la jeune princesse fut mariée par procuration à Eugène-Jean-François de Savoie-Carignan, comte de Soissons. Le fiancé était un petit-fils du Prince Louis Thomas de Savoie-Carignan. Cependant, les jeunes époux ne se seront jamais rencontrés, le jeune prince mourut prématurément treize jours après la signature du contrat à l'âge de 20 ans[1].

La jeune « veuve » épousa en 1741 à l'âge de 16 ans Hercule, duc héritier de Modène et de Reggio. Le couple eut deux enfants :

En 1744, la princesse atteignit l'âge de la majorité et la duchesse douairière lui remit les rênes du pouvoir. La jeune souveraine réforma le code de lois, construit un hôpital et promut l'art, la culture et l'architecture en favorisant la création de l'Académies des Arts de Carrare[2],[3].

Le prince héritier étant mort au berceau, la princesse Marie-Béatrice était l'héritière des duchés de Modène, Massa, Reggio et de la principauté de Carrare et divers projets de mariage furent envisagés notamment avec le duc héritier Ferdinand, duc héritier de Parme, Plaisance et Guastalla. Une telle alliance avec le petit-fils des rois de France et d'Espagne aurait permis la constitution d'un état indépendant d'une certaine importance au cœur de la péninsule italienne.


Le projet fit long feu car l'impératrice et reine Marie-Thérèse, soucieuse de conserver l'influence de l'Autriche sur le nord de l'Italie, proposa très tôt Marie-Béatrice d'Este offrit très tôt en mariage son fils l'archiduc Charles. La mort prématurée de l'adolescent en 1761 ne fit pas reculer la souveraine qui proposa un de ses fils cadets l'Archiduc Ferdinand bien que celui-ci ait quatre ans de moins que la princesse Marie-Béatrice. La cérémonie se déroula à Milan le 15 octobre 1771. La jeune princesse se trouvait alliée aux grandes dynasties catholiques : Maison de Bourbon et Maison de Habsbourg-Lorraine. À la différence de sa mère et de sa grand-mère, la princesse Marie-Béatrice fut une épouse féconde et ce mariage eut pour conséquence la création d'une branche cadette de la Maison de Habsbourg-Lorraine, qui a régné sur les duchés de 1814 à 1859 et s'éteignit en ligne directe en 1875. En 1780, l'impératrice Marie-Thérèse nomma son fils l'archiduc Ferdinand gouverneur du Duché de Milan. En 1789, il maria sa fille aînée Marie-Thérèse au duc d'Aoste, frère cadet du roi de Sardaigne. Peu de temps après éclata la Révolution française.

Marie-Thérèse Cibo de Malaspina est morte en 1790 à Reggio d'Émilie[4]. Ses titres, Duchesse di Ajello et Baronne di Paduli, ainsi que la souveraineté de Dame de Moneta, vont à sa fille.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)Luciano Chiappini, Gli Estensi, Milano, Dall'Oglio, 1967,
  • (it)}Olga Raffo, Maria Teresa Cybo-Malaspina d'Este : sovrana illuminata, donna triste, in Il tempo delle donne, le donne del tempo, Lucca, Pacini Fazi editore, 2003 .

Ascendance[modifier | modifier le code]

Titres [modifier | modifier le code]

  • 29 juin 1725 – 18 août 1731 : Dona Marie-Thérèse
  • 18 août 1731 – 16 avril 1741 : Duchesse de Massa
  • 16 avril 1741 – 22 février 1780 : Héréditaire des titres Princesse de Modène, Duchesse de Massa
  • 22 février 1780 – 29 décembre 1790 : Duchesse de Modène, Duchesse de Massa

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]