Marie-Sœurette Mathieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mathieu.
Marie-Sœurette Mathieu
Quatrevingt15 040.JPG

Marie-Soeurette (2014) au bord de la rivière Coaticook

Informations générales
Naissance
Nationalité
Activités

Marie-Sœurette Mathieu est une sociologue, écrivaine, peintre et enseignante, née le à Port-au-Prince (Haïti).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle quitte son pays natal en 1970 pour les États-Unis, puis se dirige vers le Québec, où elle vit depuis une quarantaine d'années. Elle est membre de l'UNEQ et de la Société littéraire de Laval.

Elle a étudié à l'UQAM en Sociologie et en éducation (B.A 1983) Elle a obtenu un certificat en TESL à l'Université Concordia en 1990. Elle est mère de trois enfants: Richard Résilard Mathieu, Sandra Mathieu Rosalva et David Mathieu.

Elle est connue pour son roman L'amour en exil publié aux éditions CIDIHCA en 2000 pour ses nombreux recueils de poèmes, dont Ardémée, Lueurs et aussi pour son roman Un pas vers la matrice, publié en 2009 aux Éditions Grenier. Elle est aussi connue pour ses nombreux articles et poèmes publiés dans des revues et journaux, notamment Actualités, Habitabec, dans les années 1987-89 en tant qu'agente d'immeuble. On la trouvait aussi dans l'hebdomadaire Présence dans les années 80-90 et dans le journal électronique: Le monde évangélique dans les années 2000. Marie-Soeurette Mathieu est aussi douée pour la peinture. Elle peint les paysages qui lui transmettent des émotions. Elle est aussi impliquée dans plusieurs conseils d'administration pour l'avancement de sa communauté. De 2009 à 2013 elle a œuvré au sein du Comité lavallois des rencontres interculturelles. En 2015 elle s'implique au sein de l'organisme Centre communautaire le Combite de Laval avec lequel elle a eu une longue expérience de collaboration en tant qu'animatrice d'atelier d'écriture. Collectif dirigé par Marie-Soeurette Mathieu, Vivre dans la région de Laval: Édition maison 2014.

En 2013 elle a été candidate aux élections municipales de la ville de Laval avec la formation Option Laval. Elle n'a pas été élue. Durant cette même année, Madame Mathieu a mené un projet d'atelier d'écriture avec plusieurs participants, pour le réseau des bibliothèques de Laval qui a abouti à la publication d'un collectif intitulé Vivre dans la région de Laval. En mars 2015, elle collabore à un autre collectif qui commémore le 50e anniversaire de Ville de Laval, Je vous écris de mon quartier, La nature des origines, suite à un atelier d'écriture autour du thème Poésie, prose et fables autour de la Rivière-des-Mille-Îles. Elle est auteure du texte « Isabelle et la Rivière » dans ce collectif.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Lueurs poèmes Port-au-prince 1971
  • Poèmes d'autrefois et Fêlures Montréal : Schindler Press 1976
  • Lueurs ; et, Quinze poèmes d'éveil Montréal : Édition Lagomatik 1991 (ISBN 2980087076) (br.)
  • Pagaille dans la ville roman Montréal : Humanitas 1995 (ISBN 2-89396-113-4) (br.)
  • Tolérence / Avec des textes de Marie-Soeurette Mathieu Ouvrage collectif Éditions Thechner 1996
  • Ardémée poèmes Montréal : Humanitas 1997 (ISBN 2-89396-146-0) (br.)
  • L'amour en exil roman Montréal : Éditions du CIDIHCA 2000 (ISBN 2-89454-116-3) (br.)
  • Double choc pour Mélanie Montréal : Éditions du CIDIHCA 2002 (ISBN 2-89454-065-5)[1]
  • Retrouvailles Laval : Éditions Teichtner 2004 (ISBN 2922243095) (br.) Note : Poèmes.
  • Un pas vers la Matrice, roman, Montréal: Éditions Grenier 2009 (ISBN 978-2-923470-44-3) (br.)

Publication de quelques haïkus dans la revue GONG, avril-juin 2010, No.27 Éditorial suite au séisme d'Haïti janvier 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Note : Illustré par Corrine Nyari

Liens externes[modifier | modifier le code]