Marie-Paule Cani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie-Paule Cani est une informaticienne française née en 1965, spécialiste de l’informatique graphique 3D.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École normale supérieure (S1984)[1], agrégée de mathématiques et docteur en informatique, elle est professeur à l'institut polytechnique de Grenoble (groupe Grenoble INP) depuis 1995. Elle mène ses recherches au sein du Laboratoire Jean Kuntzmann de Grenoble[2].

Elle est spécialiste de l’informatique graphique 3D, de la synthèse de mondes virtuels animés et de contenus 3D complexes[3],[4]. Son directeur de thèse, Claude Puech, précise : « La synthèse d’images en informatique était assez balbutiante à l’époque et elle était considérée comme ne faisant pas partie du monde académique. Ce côté appliqué plaisait à Marie-Paule ». « J’y trouvais un moyen de faire rentrer dans mon métier ce qui me plaisait, le dessin et la sculpture », complète-t-elle. Elle utilise notamment le concept mathématique de surface implicite. C’est plus économe en calcul pour des objets mous comme un liquide, de la glaise, de la peau, etc. Ses approches sont utilisées par exemple par les créateurs de jeux vidéos pour animer des formes[4].

Elle est membre junior de l'Institut universitaire de France de 1999 à 2004[5]. Également membre de l'association Femmes et sciences[4], elle veut renforcer la présence des femmes dans les carrières scientifiques et fait du mentorat auprès des doctorantes.

En 2014-2015, elle est élue à la chaire annuelle d'Informatique et sciences numériques du Collège de France[4], créée en partenariat avec l'Inria.

Depuis 2017 elle enseigne l'informatique à l'École polytechnique à Palaiseau[6].

En , elle est élue membre de l'Académie des sciences[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Marie-Paule+Cani.
  2. Grenoble INP, « Marie-Paule Cani a reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur », sur http://www.grenoble-inp.fr, (consulté le 6 mars 2014)
  3. Industrie & technologie du 10 février 2015, « La création 3D entre au Collège de France ». (consulté le 12 août 2015)
  4. a b c et d David Larousserie, « Marie-Paule Cani, informaticienne créatrice de mondes virtuels », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Institut universitaire de France, « Fiche de Marie-Paule Cani », sur http://iuf.amue.fr (consulté le 6 mars 2014)
  6. « Marie-Paule Cani, chercheuse en informatique, donne vie à des mondes imaginaires », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 27 septembre 2019)
  7. « Dix-huit nouveaux membres élus à l’Académie des sciences », Communiqué de l'Académie des sciences, 19 décembre 2019.
  8. « Marie-Paule Cani | CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le 20 mai 2018)
  9. Corinne Pezard, « Marie–Paule Cani, lauréate du prix Eurographics 2011 », sur http://www.inria.fr, (consulté le 6 mars 2014)
  10. Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, « Les lauréates du Prix Irène Joliot-Curie 2007 », sur http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr, (consulté le 6 mars 2014)
  11. Décret du 13 mai 2016 portant promotion et nomination
  12. Présences-grenoble.fr, « Marie-Paule Cani, chevalier de la Légion d'honneur », sur http://www.presences-grenoble.fr, (consulté le 6 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]