Marie-Michèle Gagnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gagnon.

Marie-Michèle Gagnon
Image illustrative de l’article Marie-Michèle Gagnon
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2008 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau du Canada Canadienne
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Lac-Etchemin, Canada
Taille 1,75 m (5 9)
Poids de forme 66 kg (145 lb)
Surnom Mitch
Club Mont Orignal
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 2 0 2

Marie-Michèle Gagnon, née le à Lac-Etchemin (Québec), est une skieuse alpine canadienne[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Lac-Etchemin, Gagnon a appris à skier au Mont Orignal. Elle débute en coupe du monde lors du slalom géant de La Molina le . Elle marque ses premiers points moins de deux mois après avec une neuvième place le à Cortina d'Ampezzo, puis une huitième place le 7 mars 2009 à Ofterschwang. Cette saison 2008-2009 la voit également remporter la coupe nord-américaine de slalom géant ainsi que son classement général[3].

Elle participe aux Jeux olympiques de Vancouver en février 2010 dans les épreuves du slalom (31e) et du slalom géant (21e).

Le elle se classe troisième du slalom d’Åre, décrochant ainsi son premier podium de coupe du monde[4]. À la fin de la saison elle intègre pour la première fois le top dix d’un classement de Coupe du monde, avec une dixième place (248 points) au classement de slalom.

Le , elle signe sa première victoire en Coupe du monde lors du super combiné d'Altenmarkt-Zauchensee[5]. Cette victoire lui assure également la première place du classement de la discipline puisque le seul autre super combiné prévu de la saison, à Crans-Montana, est annulé[6]. Cette première place n’est néanmoins pas synonyme de globe de cristal puisqu’il n’est plus attribué depuis la saison 2012-2013[7]. Elle termine la saison 2013-2014 de Coupe du monde à la treizième place au classement général avec 521 points, alors son meilleur résultat, et en marquant des points dans les cinq disciplines.

En février 2014, elle participe par ailleurs à ses deuxièmes Jeux olympiques à Sotchi où sa meilleure performance est une neuvième place au slalom, obtenue malgré une blessure à l’épaule survenue lors d’une chute dans la manche de slalom du super-combiné olympique[8].

En 2015, en marge de sa saison sportive, Marie-Michèle Gagnon devient l’égérie de la marque de chaussures de ski Lange[9].

Lors de la saison 2015-2016, notamment grâce à une 3e place lors du slalom de Crans-Montana et une victoire lors du combiné de Soldeu elle bat son record de points (518) mais pas son meilleur classement au général : seizième contre une treizième place deux ans auparavant.

Le 30 novembre 2017, moins de trois mois avant les jeux olympiques elle se blesse lors de l'entraînement de la première descente de la saison à Lake Louise. Comme avant les Jeux de Sotchi quatre ans plus tôt, elle se luxe l'épaule gauche, mais cette fois-ci se rompt également le ligament croisé antérieur du genou droit et met un terme à sa saison à peine entamée[10],[11].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
JO 2010
Drapeau : Canada Vancouver
21e 31e
JO 2014
Drapeau : Russie Sotchi
Abandon Abandon 9e Abandon

Légende :

  • — : Marie-Michèle Gagnon n'a pas participé à cette épreuve

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Super combiné
Mondiaux 2009
Drapeau : France Val-d'Isère
- - Abandon Abandon -
Mondiaux 2011
Drapeau : Allemagne Garmisch-Partenkirchen
- 22e 23e Abandon Abandon
Mondiaux 2013
Drapeau : Autriche Schladming
- - 8e 13e -
Mondiaux 2015
Drapeau : États-Unis Beaver Creek
- Abandon 23e 10e Abandon
Mondiaux 2017
Drapeau : Suisse Saint-Moritz
- 19e 20e 20e 6e
Mondiaux 2019
Drapeau : Suède Åre
32e 21e 23e - 14e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 13e en 2014.
  • 4 podiums dont 2 victoires.

Différents classements en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2009 73e 63 - - - - 35e 31 33e 32 - -
2010 103e 21 - - - - - - 43e 21 - -
2011 29e 225 - - 49e 5 16e 87 22e 85 15e 48
2012 21e 373 - - 44e 5 26e 75 10e 248 12e 45
2013 21e 349 - - 32e 25 23e 104 17e 143 4e 77
2014 13e 521 51e 2 19e 66 19e 121 6e 232 1re 100
2015 28e 279 - - 31e 29 34e 19 11e 186 5e 45
2016 16e 598 - - 44e 8 14e 174 11e 271 4e 145
2017 14e 452 - - 30e 44 15e 156 15e 152 7e 100
2018 86e 40 - - - - 37e 14 38e 26 - -
2019 46e 167 - - 23e 77 24e 70 - - 13e 20

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Combiné Total
2014 Drapeau : Autriche Altenmarkt 1
2016 Drapeau : Andorre Soldeu 1
Total 2 2

Championnats du Canada[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Mont Édouard
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom géant.
  • 2017 : Tremblant
    • Médaille d'argent Deuxième en slalom.
  • 2016 : Whistler
    • Médaille d'or Vainqueur en super G.
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom.
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom géant.
  • 2014 : Whistler, BC
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom.
    • Médaille d'argent Deuxième en slalom géant.
  • 2013 : Whistler, BC
    • Médaille d'argent Deuxième en descente.
    • Médaille d'or Vainqueur en super G.
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom.
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom géant.
  • 2012 : Mont-Ste-Anne, Québec
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom. (N.B.: Toutes les autres épreuves ont été annulées à cause de la météo.)
  • 2011 : Nakiska, Alberta
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom.
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom géant.
    • Médaille de bronze Troisième en super G.
    • Médaille d'or Vainqueur en super-combiné (super G + slalom).
  • 2010 : Nakiska
    • Médaille d'or Vainqueur en slalom.
    • Médaille d'or Vainqueur en super-combiné (super G + slalom).
  • 2007 : Whistler
    • Médaille de bronze Troisième en slalom géant.
    • Médaille de bronze Troisième en super G.

Coupe nord-américaine[modifier | modifier le code]

  • Saison 2009-2010 : 2 médailles d'or, 1 médaille d'argent, 2 médailles de bronze
    • Médaille de bronze 3e du classement général du slalom géant
  • Saison 2008-2009 : 4 médailles d'or, 2 médailles d'argent, 1 médaille de bronze
    • Médaille d'or Remporte le classement général
    • Médaille d'or Remporte le classement général du slalom géant
  • Saison 2006-2007 : 2 médailles d'or, 1 médaille de bronze
    • Médaille d'argent 2e du classement général du slalom géant

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur fis-ski.com
  2. (en) Profil sur canski.org
  3. (en) « Nor-Am Cup: Schleper and Spence win in Lake Placid », sur skiracing.com, (consulté le 28 octobre 2015)
  4. (en) « Gagnon picks up first career podium with 3rd-place finish », sur alpinecanada.org, (consulté le 28 octobre 2015)
  5. « Première victoire de Marie-Michèle Gagnon en Coupe du monde »
  6. Stéphane Vrignaud, « La descente féminine reprogrammée dimanche, le Super-combiné annulé », sur Eurosport, (consulté le 28 octobre 2015)
  7. (en) « Skiing to revive super-combined », sur ESPN, (consulté le 28 octobre 2015)
  8. Carl Tardif, « Ski alpin: Marie-Michèle Gagnon poursuit ses Jeux malgré une dislocation de l'épaule », sur lapresse.ca, (consulté le 28 octobre 2015)
  9. « Marie-Michèle Gagnon désignée LANGE ICON 2015 », sur skiinfo.fr, (consulté le 28 octobre 2015)
  10. « Marie-Michèle Gagnon se blesse à l'entraînement », sur lapresse.ca, (consulté le 12 février 2018)
  11. « Malgré les blessures, Marie-Michèle Gagnon n'a jamais craint pour sa carrière », sur rds.ca, (consulté le 12 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]