Marie-Martine Schyns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schyns.

Marie-Martine Schyns
Fonctions
Ministre de l’Éducation et des Bâtiments scolaires
Ministre-président Rudy Demotte
Gouvernement Demotte III
Prédécesseur Joëlle Milquet (Éducation)
Députée wallonne et cheffe de groupe cdH à la Communauté Française
Gouvernement gouvernement Magnette I
Législature 6e législature de la Communauté française
Prédécesseur Marie-Dominique Simonet
Successeur Véronique Salvi
Biographie
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Verviers, Province de Liège
(Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Centre démocrate humaniste
Diplômé de Université de Liège

Marie-Martine C.J. Schyns est une femme politique belge née à Verviers le .

Elle est membre du cdH, députée wallonne et cheffe de groupe cdH au Parlement de la Communauté Française (depuis mai 2014), ainsi que conseillère communale (et ancienne échevine de la Culture, du Tourisme et de la Jeunesse) à Herve.

Le , Benoit Lutgen la choisit en remplacement de Marie-Dominique Simonet pour le poste de Ministre de l'Enseignement obligatoire et de la Promotion sociale. Auparavant, elle occupait une fonction de députée fédérale (De mars 2008 à juin 2010, et de décembre 2011 à juillet 2013).

Le , à la suite de la démission de Joëlle Milquet, elle redevient Ministre de l'Éducation (enseignement obligatoire) et des Bâtiments scolaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Martine Schyns a fréquenté l'école libre de Charneux, puis le collège Saint François Xavier 1 à Verviers.

Après des études à l'ULg où elle obtient sa licence en Langues et littérature romanes, elle se spécialise en administration publique au sein de la même université. Professeur de français à l’Institut Saint-Michel à Verviers depuis 2002, elle est actuellement en congé politique.

À 23 ans, Marie-Martine Schyns est élue conseillère communale de Herve lors des élections communales d'octobre 2000.

En janvier 2001, elle prête serment et devient alors échevine de la Culture, du Tourisme et de la Jeunesse de la ville de Herve.

Elle est réélue lors des élections communales d'octobre 2006 et occupe les mêmes fonctions au sein du collège échevinal de la ville de Herve. En parallèle, elle occupe également le poste de présidente de la Maison du Tourisme du Pays de Herve, de 2003 à 2012.

Le , Marie-Martine Schyns prête serment à la Chambre des représentants et devient alors députée fédérale, comme première suppléante de la liste cdH de la circonscription électorale de Liège, en remplacement de Melchior Wathelet. En 2010, elle est 2e suppléante et remplace le même Wathelet le 6 décembre 2011.

Le , Benoît Lutgen, président du cdH, annonce sa désignation comme Ministre de l'enseignement obligatoire et de la promotion sociale, en remplacement de Marie-Dominique Simonet[1]. Elle prêtera serment le .

Elle est ensuite élue député wallonne le 25 mai 2014 et assure la fonction de cheffe de groupe cdH au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles jusqu'au 18 avril 2016, date à laquelle elle est remplacée par Véronique Salvi.

Le même jour, elle prête serment devant le Parlement communautaire en tant que nouvelle Ministre de l'Éducation, en remplacement de Joëlle Milquet, alors Vice-Présidente du Gouvernement de la Communauté française et Ministre de l'Éducation, de la Culture et de l'Enfance. Ces autres fonctions de Joëlle Milquet sont reprises par la nouvelle Ministre Alda Greoli[2]. Sous le titre de Ministre de l'Éducation, Marie-Martine Schyns reçoit la compétence de l'enseignement et des bâtiments scolaires, à l'exception de l'enseignement supérieur et de promotion sociale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lesoir.be-6 juillet 2013
  2. « 100000002038027 », sur archive.pfwb.be (consulté le 4 octobre 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bosco d'Otreppe, « Le mystère Marie-Martine Schyns », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]