Marie-Louise Mwange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marie-Louise Mwange
Illustration.
Marie-Louise Mwange en mars 2017
Fonctions
Ministre du genre, enfant et famille

(4 mois et 25 jours)
Président Joseph Kabila
Premier ministre Samy Badibanga
Gouvernement Gouvernement Badibanga
Prédécesseur Lucie Kipele
Successeur Chantal Safu
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Lubumbashi, RDC
Nationalité Drapeau de la république démocratique du Congo Congolaise
Parti politique PPRD

Marie-Louise Mwange, aussi connue sous le nom de Marie-Louise Mwange Musangu, est une femme politique congolaise née le 28 novembre 1961 à Lubumbashi.

Membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), elle fut Ministre du genre, enfant et famille (2016-2017) dans le gouvernement Badibanga.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Lubumbashi (Katanga) le 28 novembre 1961, Marie-Louise Mwange est diplômée en sciences sociales, option « sociologie industrielle »[1],[2].

Membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD)[1], elle est nommée Ministre du genre, enfant et famille le 19 décembre 2016 dans le gouvernement de Samy Badibanga[3]. Elle prend ses fonctions le 23 décembre, succédant ainsi à Lucie Kipele[4].

Le 8 mars 2017, à l'occasion de la Journée internationale des femmes, elle plaide en faveur d'une égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du travail, et souhaite que tous les documents relatifs aux droits de la femme fassent l'objet d'une « vulgarisation » dans les 4 langues nationales de la RDC[5]. Puis, durant le mois de mars 2017, elle organise une levée de fonds en faveur des femmes atteintes du cancer de l'utérus et du cancer du sein[6].

Elle a également exercé la fonction de Secrétaire générale adjointe du Réseau des femmes ministres et parlementaires africaines (REFAMP)[7].

Marie-Louise Mwange n'est pas reconduite à son poste dans le gouvernement de Bruno Tshibala. Elle est remplacée le 18 mai 2017 par Chantal Safu, déclarant lors de la passation de témoin qu'elle travaillera dorénavant comme conseillère auprès du président Joseph Kabila[8].

Lors de l'élection présidentielle de 2018, elle s'engage pour Emmanuel Ramazani Shadary, candidat soutenu par le président sortant[9].

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :