Marie-Hélène Règne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie-Hélène Règne
Nationalité France Française
Profession Actrice
Films notables Les Chiennes
Jeunes filles impudiques
Les Petites Saintes y touchent
Les Filles de Malemort

Marie-Hélène Règne est une actrice française. Elle a tourné essentiellement dans des films érotiques sous la direction de Jean Rollin ou de Michel Lemoine[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Hélène Règne devient, avec Martine Azencot et Nathalie Zeiger, une des actrices de prédilection de Michel Lemoine qui l'emploi à trois reprises. Le réalisateur lui donne l'occasion de jouer aux côtés de Janine Reynaud, Jacques Bernard ou Sacha Briquet[2]. Prostituée ou aristocrate, son physique altier et plantureux lui confère le plus souvent le rôle de maîtresse-femme. Selon Armel de Lorme, elle peut dans une certaine mesure représenter l'«  équivalent français de Tura Satana »[3]. Jean Rollin fait d'elle un chef de bande dans Jeunes filles impudiques et Daniel Daert lui confie le rôle principal de son film érotico-fantastique Les Filles de Malemort[2].

Comme une grande partie de ses consœurs venues au cinéma par l'érotisme soft, Marie-Hélène Règne disparaît des écrans en 1975 à l'arrivée de la pornographie hardcore.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. European Girls Adult Film database
  2. a et b Marie Hélène Règne sur Encyclo-ciné
  3. Armel de Lorme, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques en 16 et 35 mm, p.205

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques en 16 et 35 mm, collectif sous la direction de Christophe Bier, Serious Publishing 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]