Marie-Hélène Mathieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Hélène Mathieu
Nom de naissance Marie-Hélène Mathieu
Naissance
Tournus, Saône-et-Loire
Nationalité Française
Pays de résidence France
Activité principale
Aider la personne ayant un handicap mental et sa famille à trouver leur place dans la société et dans l'Église
Distinctions

Marie-Hélène Mathieu est née le (93 ans) à Tournus (Saône-et-Loire, France). Elle a consacré la majeure partie de sa vie à la personne handicapée, à sa famille et à son entourage.

Elle s'est fixé pour mission d'« Aider la personne ayant un handicap mental et sa famille à trouver leur place dans la société et dans l'Église ». À travers différents mouvements tels que l'Office chrétien des personnes handicapées ou Foi et Lumière International.

Créations[modifier | modifier le code]

Marie-Hélène Mathieu a durant sa carrière lancé de nombreuses initiatives afin de parvenir à venir en aide aux personnes ayant un handicap mental et à leurs familles.

Elle fonde, en 1963, l'Office Chrétien des Personnes Handicapées l’OCH[2],[3], pour soutenir les familles. En 1968, elle crée la revue Ombres et Lumière[3]. Le mouvement international Foi et Lumière[4],[5] avec Jean Vanier en 1971[3], qui existe dans 80 pays avec 1 500 communautés regroupant plus de 50 000 membres dans le monde. Organisé en communautés de rencontre réunissant des personnes ayant un handicap mental, leurs familles et des amis; Le groupe Relais en 1982, aujourd'hui nommé Relais Lumière Espérance, groupe d'amitié et de prière au service des personnes malades psychiques et leur famille; Le groupe de travail et de communion Pierre-François Jamet[6] en 1992; ainsi que L'association Simon de Cyrène en 2006, qui anime des lieux de vie communautaire.

Parcours comme éducatrice spécialisée[modifier | modifier le code]

Marie-Hélène Mathieu a été tour à tour : Secrétaire générale de la commission médico-pédagogique et psychosociale du Bureau International Catholique de l'Enfance BICE de 1956 à 1973 ; Présidente de l'Association chrétienne des éducateurs spécialisés UNAEDE de 1956 à 1971 ; Vice coordinatrice de l'Arche de 1972 à 1975 ; Administratrice du Secours catholique de 1979 à 1986 ; Administratrice de Radio Notre-Dame de 1986 à 1993.

Responsabilités religieuses[modifier | modifier le code]

Elle a durant sa carrière été membre du Conseil pontifical pour les laïcs[7], nommée par Jean-Paul II en 1984[réf. souhaitée] ; elle fut également la première femme à donner une Conférence de Carême à la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1988[réf. souhaitée] ; expert pour le Saint-Siège dans le domaine des personnes handicapées de 2001 à 2004 au Conseil de l'Europe[réf. souhaitée] ; elle deviendra auditrice nommée par Benoît XVI au synode des Évêques sur l'eucharistie en 2005[réf. souhaitée].

Publications[modifier | modifier le code]

Chroniques régulières dans la revue Ombres et Lumière depuis sa création en 1968.

Ouvrages[8]

  • Mieux vaut allumer une lampe que maudire l'obscurité, Éd. OCH, 1981.
  • Dieu m'aime comme je suis, Éd. Saint Paul, 2002.
  • La lumière d'une rencontre. Quand la personne handicapée nous fait signe, Éd. Edifa-Mame, 2008.
  • Plus jamais seuls : L’étonnante aventure de Foi et Lumière de Marie-Hélène Mathieu avec Jean Vanier.

DVD

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]