Marie-Hélène Descamps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une femme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une femme politique française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Descamps.
Marie-Hélène Descamps
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Députée européenne
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
MontsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Marie-Hélène DescampsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Activités
Conjoint
Autres informations
Partis politiques
Distinctions

Marie-Hélène Descamps, née le (78 ans) à Monts (Indre-et-Loire), est une journaliste et femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), Marie-Hélène Descamps est assistante de réalisation puis journaliste à Télé 7 jours. Elle s'installe à Lille et devient responsable des éditions Nord de Télé 7 jours.

Revenue à Paris, elle est assistante de réalisation à l'ORTF avant de rentrer en 1974 au cabinet de Michel d'Ornano, successivement Ministre de l'Industrie et de la Recherche, puis de la Culture et de l'Environnement et enfin de l'Équipement et du Cadre de vie.

En 1981 elle est chargée de presse de l'ancien Président Giscard d'Estaing et chef du service de presse de l'UDF. Elle fonde en 1988 avec Anne Méaux Image 7, société de conseil en image et en communication financière et institutionnelle, dont elle sera directrice associée.

En 2002 elle est élue députée européenne (UMP-PPE) représentant la région Centre. Elle ne se représente pas en 2009.

Elle est l'épouse de Jean-Jacques Descamps, ancien secrétaire d'État au Tourisme de 1986 à 1988, ancien député-maire de Loches.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche sur le site du Parlement européen

Lien externe[modifier | modifier le code]