Marie-France de Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marie-France de Rose
Illustration.
Marie-France de Rose en 2017.
Fonctions
Sénatrice des Hauts-de-Seine

(9 mois)
Élection 25 septembre 2011
Groupe politique LR
Prédécesseur Jacques Gautier
Successeur Christine Lavarde
Conseillère générale des Hauts-de-Seine

(7 ans et 12 jours)
Élection 16 mars 2008
Circonscription Canton de Boulogne-Billancourt-Nord-Est
Prédécesseur Pierre-Christophe Baguet
Successeur Canton supprimé
Adjointe au maire de Boulogne-Billancourt

(6 ans et 14 jours)
Élection 16 mars 2008
Maire Pierre-Christophe Baguet
Députée européenne

(5 ans)
Élection 12 juin 1994
Législature 4e
Groupe politique EDN
Biographie
Nom de naissance Marie-France Hérissey
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Évreux (Eure)
Nationalité Française
Parti politique MPF
DL
UMP
Les Républicains

Marie-France de Tricornot de Rose plus communément appelée Marie-France de Rose, née Marie-France Hérissey le à Évreux (Eure), est une femme politique française. Elle est sénatrice des Hauts-de-Seine pendant quelques mois, en 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-France de Rose commence sa carrière politique lors des élections européennes de 1994, elle est alors élue sur la liste de Philippe de Villiers / Jimmy Goldsmith en 13e position[1]. Elle est de nouveau candidate lors du renouvellement de 1999, mais cette fois-ci sur la liste RPR-DL menée par Nicolas Sarkozy. Elle n'est pas réélue à l'issue du scrutin, étant donné son avant-dernière place en position inéligible[2].

Le , elle rejoint Démocratie libérale[3].

Elle est élue au conseil municipal de Boulogne-Billancourt lors des élections de 2008 et devient adjointe au maire chargée du quartier no 6[4]. En parallèle, elle est aussi candidate lors des élections cantonales dans le canton de Boulogne-Billancourt-Nord-Est[5], elle passe le premier tour en tête avec 43,87 % puis est élue au second avec 55,02 %[6],[7].

Marie-France de Rose est en deuxième position sur la liste dissidente de Jacques Gautier pour les sénatoriales de 2011 dans les Hauts-de-Seine[8],[9],[10],[11]. Jacques Gautier démissionne de son siège au Sénat le [12],[13], Marie-France de Rose devient sénatrice le [14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marie-France de Rose est divorcée et a trois enfants[15] (Emeric, Guillaume et Eléonore).

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Parcours professionnel
  • 1963 - 1968 : HISTOIRE POUR TOUS : collaboratrice d'Alain Decaux
  • 1968 - 1973 et 1975 - 1980 : Éditions du SEUIL
  • 1980 - 1990 : Éditions ROBERT LAFFONT : Directeur de la communication puis chef de produit QUID
  • 1991 - 1998 : Directeur de la communication d'Ugine - Groupe Arcelor dirigé par Francis Mer
  • 2000 - 2008 : Cabinet GIDE LOYRETTE NOUEL : Directeur de la communication[16]
  • 2013 : Hautes Études Européennes (cycle d'études organisé par l'ENA, Promotion Joschka Fischer)
Mandats locaux

- Présidente de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) des Hauts-de-Seine[17],[18]

Mandats parlementaires

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Majorité pour l'autre Europe », sur le site non officiel du Parti socialiste français, (consulté le 16 août 2011)
  2. « Liste des candidats », sur le site du parlement européen, (consulté le 16 août 2011)
  3. [1]
  4. [2]
  5. « Cantonales 2008 à Boulogne-Billancourt », sur le blog des candidats UMP aux cantonales 2008 à Boulogne-Billancourt, (consulté le 16 août 2011)
  6. [3]
  7. [4]
  8. [5]
  9. [6]
  10. R. C., « De Rose et Schosteck derrière Gautier », sur le site du quotidien Le Parisien, (consulté le 16 août 2011)
  11. [7]
  12. [8]
  13. [9]
  14. [10]
  15. [11]
  16. [12]
  17. [13]
  18. [14]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]