Marie-Clémentine de Habsbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Clémentine d'Autriche (homonymie).
Marie-Clémentine de Habsbourg
Maria Clementine Austria Salerno 1798 1881.jpg
Titre de noblesse
Archiduchesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ChantillyVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Marie-Léopoldine d'Autriche
Joseph Franz d'Autriche (en)
Jean Népomucène d'Autriche
Archduchess Caroline Ludovika of Austria (en)
Archduchess Amalie Theresa of Austria (en)
Archduchess Marie Caroline of Austria (en)
Ferdinand Ier d'Autriche
Marie Anne d'Autriche
François-Charles d'Autriche
Marie-Louise d'Autriche
Caroline de Habsbourg-Lorraine
Louise Élisabeth d'AutricheVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Autres informations
Religion

Marie-Clémentine de Habsbourg-Lorraine, archiduchesse d'Autriche puis princesse de Salerne (née le à Vienne et morte le à Chantilly) est une archiduchesse autrichienne, fille de François II empereur romain germanique jusqu'en 1806, devenu François Ier d'Autriche à partir de 1804.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Clémentine de Habsbourg-Lorraine est mariée avec dispense papale à son oncle Léopold-Michel de Bourbon des Deux-Siciles, prince de Salerne (1790-1851) [1]. Les méfaits de la consanguinité étaient alors ignorés. De cette union naîtront :

À la mort du prince de Salerne (1851), Marie-Clémentine quitte Naples pour vivre auprès de sa fille et de son gendre, alors en exil à Twickenham, près de Londres. Elle perd sa fille en 1869, reste auprès de son gendre et vient s'établir en France avec lui après 1871. Le duc d'Aumale l'installe dans la belle « maison de Nonette », propriété qu'il possède au fond du parc de Chantilly.

C'est là qu'elle meurt le à l'âge de 83 ans. Elle fut inhumée en la basilique Santa Chiara de Naples, nécropole des rois des Deux-Siciles. Elle repose désormais dans la Chapelle royale de Dreux, nécropole de la famille d'Orléans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. fils cadet de Ferdinand Ier des Deux-Siciles et de Marie-Caroline d'Autriche
  2. Marie-Caroline, future duchesse d'Aumale, est donc une Habsbourg par sa mère