Marie-Christine Helgerson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie-Christine Helgerson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marie-Christine Helgerson (née le à Lyon) est une écrivaine française, spécialisée dans les ouvrages pour la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'autrice est née en 1946 à Lyon, ville où elle a effectué ses études de philosophie avant de se lancer dans l'écriture. À l'âge de 21 ans, elle part vivre aux États-Unis, en Californie, où elle travaille dans une école et apprend à lire à des enfants américains et émigrés ayant des difficultés. Elle est mariée et mère d'une fille.

En 1991, elle écrit son premier chef-d'œuvre, Monsieur le Noir, aussi connu sous le nom du faiseur de Cel Dublu. Elle a aussi écrit : -"Louison et Monsieur Molière" -"Quitter son pays" -"Claudine de Lyon" Et bien d'autres romans non-cités

Son best-seller reste les cheminées de Paris, relatant la vie de Benoit qui doit quitter sa famille et son village natal. Il doit partir plusieurs mois pour ramoner les cheminées de Paris.

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dans l'Orifice de Maître Arnaud (El famoso monsieur le noir)

À propos du roman Monsieur Le Noir[modifier | modifier le code]

Dans l'édition de 1984 de Claudine de Lyon, Marie-Christine Helgerson explique :

À onze ans Claudine a déjà le dos voûté des canuts, car elle doit se pencher pour lancer la navette... dix heures par jour. Cela se passait il y a cent ans. Dans les sociétés modernes, les enfants n'ont plus le même genre de responsabilités. Je voudrais que les lecteurs puissent comparer leur vie à celle d'enfants au travail. Ils découvriront, je l'espère, qu'aller à l'école est une chance extraordinaire. Voilà la première raison pour laquelle j'écris ce livre.

C'est pour les filles en particulier que j'ai créé le personnage de Claudine. On leur impose l'image de la consommatrice passive, docile, béate et aveugle. Je souhaite que ce livre leur permette de détruire cette image et de mener à bien ce qu'elles désirent réaliser.

Encore un mot, pendant mon séjour en France, j'ai entendu dire "Cool, Raoul", "Relax Max". C'est très joli. Dans le patois lyonnais, on disait "Hardi Denis", "À l'hasard, Balthazar". Peu d'expressions du parler des canuts sont encore en usage aujourd'hui. J'en ai employé quelques-unes. Certaines d'entre elles plairont peut-être à mes lecteurs... [1]

La majeure partie de l'histoire se déroule en 1881-1882 avec en toile de fond le vote des lois Jules Ferry, qui ont rendu l'enseignement primaire public, gratuit, obligatoire et laïc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Christine Helgerson, Claudine de Lyon, Flammarion, (ISBN 2-08-164905-5), Présentation de l'autrice, page 3-4

2. Notre mémoire personnelle de notre enfance perdue.

Liens externes[modifier | modifier le code]