Marie-Cécile Naves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Cécile Naves
Image dans Infobox.
Marie-Cécile Naves lors de la conférence "Géopolitique des droits des femmes" au Lieu Unique, Les Géopolitiques de Nantes, Nantes, le 29 septembre 2017.
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
TulleVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Sport et citoyenneté (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Œuvres principales
  • Trump, L'onde de choc populiste (2016)
  • Le pouvoir du sport (2017)
  • "Trump, la revanche de l'homme blanc" (2018)
  • "Géopolitique des Etats-Unis" (2018)
  • "La démocratie féministe" (2020)

Marie-Cécile Naves est une sociologue et politiste française, directrice de recherche à l'IRIS. Spécialiste des États-Unis, elle s'exprime aussi sur les thèmes du sport et du genre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Tulle, elle réalise une thèse de science politique intitulée Sociologie d'une controverse politico-intellectuelle : production, diffusion et réception, dans l'espace intellectuel français, de la théorie de la Fin de l'histoire de Francis Fukuyama à l’université Paris-Dauphine, sous la direction de John Crowley[1], Elle publie sa thèse sous l'intitulé La fin des néoconservateurs ? en 2009[2], puis elle réalise une recherche postdoctorale en sciences de l'information et de la communication à la Fondation Maison des sciences de l'homme[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Elle a enseigné, de 1999 à 2010, à l'université et à Sciences Po Lille[4].

En 2010, elle est recrutée comme responsable de projet au Centre d’analyse stratégique, devenu France Stratégie et elle est conseillère au sein de la Conférence des présidents d'université[2].

Genre et stéréotypes[modifier | modifier le code]

Marie-Cécile Naves et Vanessa Wisnia-Weill remettent en 2014 un rapport intitulé « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance » à la ministre des Droits des Femmes Najat Vallaud-Belkacem[5]. Le document comporte 30 propositions de politiques publiques, sur la socialisation de l’enfance et de l’adolescence[6].

Les différentes études et chroniques publiées par Marie-Cécile Naves portent sur l'hypersexualisation de l’espace public, la marginalisation du sport féminin, les droits des femmes à l’international et égalité femmes-hommes[7].

Sport et citoyenneté[modifier | modifier le code]

Marie-Cécile Naves est membre du comité scientifique du think tank Sport et Citoyenneté. En 2017, elle publie avec Julian Jappert Le pouvoir du sport [8], un état des lieux des pratiques européennes sur le sport pour tous, s'intéressant à la cohésion sociale, aux discriminations ou encore à son modèle économique[3].

Dans la poursuite de ses recherches sur les stéréotypes normés, l'auteure aborde la place minoritaire des femmes dans le sport de haut niveau : « En effet, le sport constitue l’activité de loisir où les stéréotypes de genre sont les plus présents, parce qu’il est historiquement un lieu privilégié de construction de la virilité et parce que l’instrumentalisation de la biologie y est très forte.»[9].

États-Unis[modifier | modifier le code]

En 2015, elle publie Le nouveau visage des droites américaines - Les obsessions morales, raciales et fiscales des États-Unis. La sociologue analyse les États-Unis l’après-Obama. En 2016, elle publie Trump, L'onde de choc populiste[10], dans lequel elle évoque le parcours et la stratégie d'action de Donald Trump en lien avec la vague populiste et identitaire qui lui a permis d'accéder au pouvoir[11]. Elle consacre un deuxième ouvrage à Donald Trump en 2018, Trump, la revanche de l'homme blanc, dans lequel elle estime que celui-ci souhaite réhabiliter un modèle de société fondé et construit sur la domination masculine[12]. En 2018, elle fait également paraître le manuel Géopolitique des Etats-Unis[13].

En 2020, elle publie La démocratie féministe, un essai sur le leadership féministe qui est l’opposé du pouvoir viriliste et prédateur incarné par Donald Trump[14].

Son expertise est parfois sollicitée par des médias français[15],[16].

Activités de blogueuse[modifier | modifier le code]

Marie-Cécile Naves tient un blog au HuffPost, où elle aborde des questions d'actualité liées au sport, au genre et aux États-Unis[17]. Elle tient également un blog sur Mediapart[18].

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Naves, Marie-Cécile, « Sociologie d'une controverse politico-intellectuelle : production, diffusion et réception, dans l'espace intellectuel français, de "la fin de l'histoire" de F. Fukuyama », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a b et c « Chercheurs | IRIS | Marie-Cécile Naves », sur www.iris-france.org (consulté le )
  3. a et b Pascal Goumy, « La Tulliste Marie-Cécile Naves vient de coécrire Le pouvoir du sport », sur http://www.lamontagne.fr,
  4. « À propos Marie-Cécile Naves », [lire en ligne]
  5. Marie-Cécile Naves, Vanessa Wisnia-Weill (dir.), « « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance » - Rapport pour la ministre des Droits des femmes, Commissariat général à la stratégie et à la prospective »,
  6. Sandrine Chesnel, « 30 propositions pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons », sur LExpress.fr, (consulté le )
  7. Thomas Lestavel, « ENTREPRISE : Comment combattre les discriminations au travail ? », sur https://www.alternatives-economiques.fr,
  8. Marion Dubois, « Le sport est un grand outil d'influence », sur https://www.ouest-france.fr,
  9. Arthur Laffargue, « Ecarts salariaux : « L’argument de la moindre rentabilité du sport féminin est moins vrai » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Pascal Boniface, « «Trump : l’onde de choc populiste» - 3 questions à Marie-Cécile Naves », sur blogs.mediapart.fr,
  11. « Donald Trump, l’onde de choc populiste | IRIS », sur www.iris-france.org (consulté le )
  12. « De quoi Trump est-il le genre ? », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Géopolitique des Etats-Unis - 40 fiches illustrées pour comprendre le monde », sur France Culture (consulté le )
  14. Simon Blin, «Le féminisme est une force contre les nationaux-populismes», sur Libération.fr, (consulté le )
  15. Jérémie Lamothe, « Marie-Cécile Naves : « Donald Trump est en train de mettre en place une diplomatie de la défiance » », sur http://www.lemonde.fr/,
  16. Marie-Cécile Naves, « Trump, président des "angry white men" », sur http://www.huffingtonpost.fr,
  17. « Marie-Cécile Naves », sur Le Huffington Post (consulté le )
  18. « Le blog de marie-cecile naves | Le Club de Mediapart », sur Club de Mediapart (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]